Comment installer un tableau électrique ?

Par Falimalala,  publié le 29 novembre 2018 à 22h46.
 3 minutes

Bricolage

Electricitéjarmoluk/Pixabay

Les branchements électriques sont indispensables dans une maison. Mais pour que cela puisse fonctionner comme il se doit, il faudra installer un tableau électrique.

À quoi peut servir un tableau électrique ?

Les différentes fonctions du tableau divisionnaire

Le tableau électrique appelé aussi tableau modulaire est un appareil électrique conçu pour protéger les circuits et faire véhiculer le courant à travers les branchements électriques.

Le dispositif s’affiche comme un boîtier, généralement en plastique, renfermant l’intégralité des câbles électriques du contour de l’habitation.

Un centre de commande

Le tableau électrique tient un rôle important sur la convergence du courant électrique dans toute la maison. En effet, il rallie tous les branchements et les câbles venant du réseau de distribution externe. Ce qui lui permet précisément de favoriser la réception du courant au niveau de l’installation électrique.

Un dispositif de sécurité

Le tableau modulaire est composé de plusieurs éléments qui contribuent à la protection de toute l’installation électrique.

Ce dispositif permet donc de prévenir les accidents d’électrocution et de lutter contre les incendies, les courts-circuits, les surcharges, etc.

Comment faire pour l’installation ?

Choisir l’emplacement

Pour installer un tableau électrique, il faut avant tout définir un emplacement. À noter que l’endroit sélectionné doit être bien sécurisé. Pour cela, nous pouvons retrouver des indications de professionnels lors du recours au dispositif.

Placement sur une GTL

Les spécialistes recommandent vivement d’installer le tableau électrique sur une gaine technique du logement ou GTL. Bien entendu, cette dernière conserve souvent une surface pour poser le coffret de communication. Par ailleurs, elle adopte aussi le disjoncteur d’abonné.

Sans compter la dissimulation des fils électriques ainsi que des gaines. Ce qui mène à dire que le tableau divisionnaire sert également de goulotte.

Choisir un ETEL

Lors de la pose du tableau de protection, il faut privilégier un espace technique logement virtuel (ETEL). Autour, il ne faudra pas trouver de tuyau de gaz, de source de chaleur et moins encore de canalisation d’eau.

Le fonctionnement du tableau électrique

Un disjoncteur de branchement

Le tableau divisionnaire est souvent composé d’un disjoncteur de branchement qui permet de couper le courant en cas de dysfonctionnement au niveau de l’installation. À noter que cette fonction s’active automatiquement.

Toutefois, ce disjoncteur propose également un mode manuel pour couper le courant en cas d’urgence. Avec cet appareil, les particuliers n’auront plus à s’inquiéter des défauts d’isolement ou des problèmes causés par les contacts indirects.

Un interrupteur différentiel

Le tableau modulaire est aussi accompagné d’un interrupteur différentiel favorisant la protection contre les risques d’électrocution. Sa fonction permet donc de contrôler la discordance de courant parmi les 2 fils des dispositifs.

Les fonctions des disjoncteurs

Si les disjoncteurs différentiels défendent les circuits prioritaires, les disjoncteurs de leur côté précautionnent les lignes électriques contre les courts-circuits ainsi que les surcharges.

En gros, le tableau électrique constitue un élément obligatoire pour la sécurité d’un habitat, que ce soit d’une maison ou d’un appartement. Du reste, il est possible de trouver un dispositif constitué d’une lampe de secours ou d’un parafoudre.

Cette astuce à obtenu 3,82/5 à partir de 306 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles