Comment réaliser un collet battu ?

Par Falimalala,  publié le 21 novembre 2018 à 19h54.
 3 minutes

Bricolage

Fabrication collet battuCapture écran Youtube

Le collet battu est une autre manière de raccorder des tubes, sans passer par la brasure. Ce raccord consistera à rabattre chaque bout en forme de collet pour les joindre.

Ce qu’il faut savoir sur le collet battu

Un collet battu, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, un collet battu est une procédure de raccord qui consiste à aplatir l’extrémité vers l’extérieur. La collerette réalisée sera le joint de l’écrou qui sera enfilé sur le trou. Par la suite, c’est sur cet écrou que se visse l’autre partie qui sera compatible sur celui-ci.

Les types de tuyau en cuivre

Il existe 2 types de tuyau en cuivre. Le premier sera le cuivre recuit. Il se vend en couronne malléable. Le recuit se retrouve souvent sur l’encastrement et se cintre à froid. Le second type se nomme cuivre écroui. Il se vend en barres rigides et s’utilise en apparent.

D’ailleurs, il se fixe à l’aide des colliers, et son cintre sera pour les changements de direction.

Matériels utilisés pour faire un collet battu

Le matériel principal utilisé sera d’abord le tube cuivre recuit en couronne, ou bien le tube écroui en barre. Puis le stylo-feutre, la lampe à souder, le marteau, la clé à molette, le mètre, le coupe-tube,…

Les étapes à suivre

Bien préparer les tubes en cuivre

Un collet battu efficace se concentre sur les bonnes démarches à suivre. Pour commencer, nous aurons besoin de couper les tubes en cuivre. Mesurons la longueur nécessaire et rapportons-la sur le tube à l’aide d’un stylo-feutre. À l’aide d’un coupe-tube ou une scie à métaux, nous couperons le tube.

La manière idéale de rendre le cuivre malléable est de chauffer chaque extrémité à travailler.

Écrou et l’insertion du tube

Enfilons tout d’abord l’écrou sur le tube. Celui-ci sera utile pour le raccord. Plaçons ensuite le tuyau dans la machine en le laissant dépasser de 3 mm à 4 mm sur l’alésage. Resserrons fermement la machine à l’aide de sa vis pour le blocage du tube.

Évaser l’orifice du tuyau

La mise en place de l’étrier sur le tuyau sera bien droite, face au trou. Cet engagement peut se faciliter en vissant le pointeau du cône et en le resserrant. La finition du collet battu sera faite en le desserrant.

Il est aussi possible d’évaser le trou avec un marteau et une toupie conique. Nous étalerons les bords en le frappant sur la machine jusqu’à ce qu’ils s’aplatissent. Et si nous voulons ajuster l’épaulement, la rectification se fait avec une lime douce que nous maintiendrons horizontalement.

Le raccord du tube

Dans l’étape suivante, nous allons raccorder le tube. Pour cela, nous maintiendrons le collet sur le collet battu. Enfilons ensuite l’autre extrémité en vissant avec la main. Quand il n’est plus possible de serrer à la main, nous continuerons avec une clé à fourche.

Nous ne devons pas le serrer fort car, cela risque d’abîmer les parois, alors qu’un serrage moins fort sera risque de fuite. Nous pouvons ainsi vérifier l’étanchéité du travail en mettant l’eau en marche.

Cette astuce à obtenu 3,32/5 à partir de 87 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles