Monter soi-même son plancher hourdis

Par Falimalala,  publié le 19 janvier 2019 à 16h25.
 4 minutes

Bricolage

Dans des vieilles maisons à rénover, la résistance des planchers se pose souvent comme problème. L’utilisation d’un plancher hourdis est une bonne alternative. Il suffit de savoir le poser.

Quelles règles pour monter un plancher hourdis ?

Plancher hourdis : la solution pour les maisons traditionnelles

Dans le monde de la construction, les planchers maçonnés sont devenus plus courants. Ils sont plus pratiques et peuvent remplacer avec efficacité les vielles planchers en bois des maisons traditionnelles. Ils sont en général en bois, mais cette structure est trop fragile et ne convient pas à la qualité d’une rénovation.

Des points comme l’insuffisance de performance acoustique et thermique demandent des solutions permanentes. La défaillance des poutres est aussi un problème courant dans ce genre de construction. Il se trouve que la solidité d’un plancher à hourdis est la solution idéale. Néanmoins, il faut savoir le poser suivant les règles de l’art.

Maçonner un plancher hourdis : de nombreux intérêts

Le plancher hourdis est composé de poutrelles en béton armé. Ces poutrelles sont préfabriquées avec des modules de remplissage. Vu de l’extérieur, elles s’apparentent à un coffrage perdu, mais la différence c’est que dans ce cas, coffrer et décoffrer la pièce n’est pas nécessaire. Les poutrelles en forme de T inversé conviennent le plus pour des constructions neuves.

Dans des bâtiments déjà existants, on a plutôt recours à des poutrelles à armatures métalliques et sous-face en béton. Ces pièces bétonnières sont très faciles à recouper et à encastrer, car très légères (13 kg/m).

Aussi, la pose est hyper facile et se fait en peu de temps. Après avoir inséré une partie des poutres dans le mur, il n’y a plus qu’à couler la dalle. Pour de meilleurs résultats, un plan d’exécution détaillé est offert aux bricoleurs.

Comment maçonner un plancher hourdis ?

Choisir des poutrelles et des hourdis adaptés aux besoins

Les poutrelles classiques ont une forme rectangulaire, carrée ou en T inversé. Cette section les autorise à supporter des poids considérables. Les poutrelles en treillis, par contre, ont un profil triangulaire où émerge un talon en béton. Manipulable sans moyens mécaniques, c’est une excellente alternative pour les bricoleurs.

Le hourdis, en revanche, doit se choisir en fonction de l’emplacement du plancher que ce soit une terre pleine ou entre deux étages habités. Le hourdis est fait de béton, de céramiques ou de matériaux légers comme le polystyrène expansé (PSE). Cette composition lui confère les caractéristiques d’un bon isolant thermique.

Suivre le plan d’exécution

Le posage d’un plancher hourdis sur poutrelles se fait en général en quatre étapes. La première consiste à mettre en place en repérant le niveau de la surface d’appui. Déposez ensuite les pierres inférieures dans le mur et engagez au moins 7 cm sur les arases maçonnées. Arrive ensuite le posage des hourdis et chaînage. Une fois ces pièces en place, remplissez les espaces vides entre les poutrelles ou les autres hourdis. Puis, reliez les armatures des poutrelles avec un chaînage filant en fer 8 ou 10. Disposez l’armature de la dalle avant de faire couler le béton sur toute la surface. Réglez l’épaisseur et l’homogénéité avec des matériels adéquats (chevrons, règle à deux manches). Quand c’est sec, posez le panneau isolant et prenez le temps nécessaire avant de poser le revêtement final du sol. Plus que quelques ajustements, un léger ponçage et le travail est fini.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (441 notes, une moyenne de : 3,54 sur 5)