Manger moins de sel au restaurant

Par Falimalala 
 3 minutes
Cuisine
Sel, poivre,

Sel, poivre,StockSnap/Pixabay

Généralement, les plats servis au restaurant ne sont pas toujours de bonne qualité et contiennent un apport élevé de sodium. Lorsqu’on dîne à la maison, il est toujours possible de contrôler ou réduire la teneur en sel au moment de la préparation tandis qu’au restau.

Comment procéder pour ingurgiter moins de sel au restaurant ?

Bien regarder le menu et faire le bon choix

Avant de commander, il vaut toujours mieux de s’informer sur le type d’ingrédients phares utilisés par le chef de l’établissement. Choisissez, de préférence, des plats qui contiennent peu de sodium. D’ailleurs, bon nombre de restaurants dévoilent des informations détaillées sur le sujet, soit dans une affiche publicitaire ou sur le site web. En termes de sélection, évitez les plats trop préparés et frits comme les frites, les légumes marinés, les lasagnes, les pizzas garnies de bacon et fromage, et les pâtes carbonara. Si vous décidez de manger dans un restaurant italien, indien, chinois ou américain, privilégiez les pommes de terre au four, le riz cuit à la vapeur, les légumes sautés, les raviolis chinois, les légumes sautés à l’air, les pizzas aux légumes, les plats tandouri, les chappattis, les rôtis et les viandes grillées.

N’hésitez pas à poser des questions !

Lors du passage du serveur, interrogez-le sur les différentes manières de cuisson sur les plats du jour. Parmi les prestations, les clients auront l’occasion de stipuler une demande spéciale en termes de cuisson. En effet, les restaurateurs veillent à satisfaire leur clientèle en proposant des services personnalisés. De ce fait, vous pouvez solliciter une viande ou un poisson grillé, au four ou encore rôti accompagné de légumes cuits à la vapeur sans sel. Une meilleure manière de manger sainement et équilibré.

Faut-il se méfier des condiments ?

Dans la plupart des cas, les plats sont souvent associés à des sauces, bouillons ou des marinades. Sans oublier les vinaigrettes, le ketchup, la relish et la teriyaki. Il faut savoir que ces mixtures contiennent beaucoup de sel, d’où l’importance de réduire leur quantité. On peut très bien les servir à part afin de ne pas en abuser.

Misez sur les accompagnements et les épices

Sur le plan nutritif, les épices renferment peu de sel et apportent de multiples bienfaits à l’organisme. La liste comporte une diversité de produits tels que le curcuma, le gingembre, la cannelle et le poivre. En vue de rehausser la saveur des mets, un certain nombre de cuisiniers mettent des herbes aromatiques ayant des vertus thérapeutiques. Par exemple, la menthe facilite la digestion et la marjolaine diminue le stress.

Attention à la quantité !

La modération est habituellement primordiale lorsqu’on souhaite manger à l’extérieur que ce soit des aliments trop gras ou des boissons gazeuses. Certains ingrédients comportent beaucoup de sel notamment les charcuteries, les fromages et le pain. Il faut savoir qu’il existe des restaurants qui proposent exclusivement des plats sans sel ou choisissent d’autres alternatives. On distingue, par exemple, le gomasio, l’algue noire et le sel fou.