Que faire au verger en avril ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Entretien

Avril est là et les adversaires de votre verger ne rateraient pas l'occasion d’accueillir le printemps en donnant l’air de vivre en symbiose avec les arbres fruitiers en les attaquant. Préparez ces derniers à cette traversée.

Comment entretenir son verger en avril ?

L’humus respire donc il vit comme nous. Les lopins dédiés à la plantation de vos pommiers, cerisiers et les arbustes qui y vivent nécessitent une prise en main délicate pour le bien de vos précieux fruits sources d’une santé vigoureuse. Veuillez voir ci-après les soins adaptés au jardin fruitier en début de printemps.

Entretien du sol

Pour une meilleure pénétration de l’air et de l’eau dans la chair de la terre, songez à l’ameublir en l’aérant. Retournez le sol qui environne chaque baliveau à l’aide d’une bêche. L’utilisation d’une fourche à 5 dents vous aiderait aussi pour redonner vie à votre lopin.

Ceci étant, pourvoyez à ce dernier des nutriments dont il a besoin pour une meilleure fructification et de préférence, fournissez-vous des engrais verts. Vous verrez, vous jouirez d’une santé garantie grâce aux citrons ou aux poires riches en vitamine C et d’autres nutriments indispensables à une condition physique bien portante.

Des traitements préventifs biologiques des fruitiers

Ne pensez surtout pas à recourir à un traitement curatif pour le verger avec lequel vous avez dédié votre temps et ressource. Vous risquez de courir à la perte de vos plantes qui nécessitent une grande prise en charge à cette époque de l’année. Les pucerons, les cochenilles et toutes sortent de larves et de champignons vont montrer leur «nez » pour profiter du renouveau.

Ils génèrent des dangers pour votre verger en portant atteinte à la santé et la survie de celui-ci. Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, mettez le traitement antifongique et antiparasite en activité. Sachez tout de même que vos produits phytosanitaires se doivent d’être biologiques, donc voici comment vous préparerez chez vous-même une solution fongicide.

Procurez-vous une huile blanche, celle du colza par exemple. Faites macérer 3 ails en entier dans 125 mL d’huile durant 3 jours. Ce temps passé, mettez 5 cuillères à soupe de votre savon de vaisselle quotidien dans le mélange suivi de 80 cL d’eau. Bien remuer.

Cette solution se dilue dans 5 L d’eau d’arrosage. Refaites la procédure une semaine après et vous verrez que votre arbrisseau deviendra très tenace. Les fleurs resteront indemnes et sauront vous accorder les merveilleux fruits dont vous avez tant rêvés.

Arrosage printanier

Vous vous réjouissez sûrement, étant donné que le soleil est désormais présent après un long voyage dans le froid hivernal. Sachez que cela élèverait la température assurant un réchauffement de la terre supportant vos pamplemoussiers et vos clémentiniers.

Les plantes en pleine floraison risquent d’avoir des fleurs fanées, ce qui rendrait l’époque de fructification infertile. Offrez-leur un arrosage régulier avec vos techniques d’arrosage habituels, au goutte à goutte ou par aspersion en vous servant d’un simple arroseur ou de celui qui est automatique.