Comment annoncer un divorce à des enfants ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Le divorce.

Le divorce. stevepb/Pixabay

Vous avez décidé de divorcer et vous ne trouvez pas les mots et l’instant idéal pour l’annoncer à vos enfants ? Au lieu d’attendre le bon moment, découvrez plutôt la bonne manière de leur parler.

Comment aborder le sujet du divorce à vos enfants ?

Tout d’abord, le divorce ou la séparation est un événement auquel les enfants ont du mal à affronter. Cela vient sans doute qu’ils gardent tout le temps dans leur imagination le fait que son père et sa mère s’aimeront éternellement. En ce sens, le divorce devient l’élément principal qui bouleversera leur pensée et certitudes en une fraction de seconde. Comment leur expliquer cette nouvelle en trouvant les mots rassurants, les paroles justes et les bonnes attitudes.

Dire l’essentiel de la meilleure façon

Avant d’annoncer le divorce proprement dit, vous pouvez commencer par dire l’essentiel et la réalité en affirmant que vous êtes malheureux ensemble, que tout va mal à la maison aussi bien pour vous en tant que parents que pour eux, en tant qu’enfants.

Ensuite, vous pouvez leur expliquer que la meilleure chose à faire est de divorcer au lieu de vivre dans une dispute en permanence et une relation qui n’est plus conditionnée par une affinité réciproque entre votre conjoint et vous-même.

Des mots rassurants et réconfortants

Dans certains cas, les enfants pensent que le divorce est en partie de leur faute. Ils commencent alors à se culpabiliser et à ne plus avoir confiance en soi. Pour parer à cette situation, rassurez-leur en leur disant qu’il s’agit d’un problème d’adulte, que ce n’est en aucun point leur faute ! En même temps, faites-les savoir que vous ne pouvez jamais divorcer de vos enfants, que malgré la séparation, vous veillerez toujours ensemble à leur éducation, à leur cadre de vie, etc.

Afin de les rassurer et de les garder tout en confiance, les enfants doivent toujours ressentir que l’intégrité de votre couple parental tient toujours et qu’ils grandiront, quoi qu’il arrive avec le soutien maternel et l’appui paternel de leur parent.

Présenter les bons côtés du divorce à vos enfants

Pour mieux apaiser leur souffrance et déception durant l’annonce de la séparation, essayez de mettre en avant les bons côtés de la situation. Vous pouvez par exemple tenter de les raisonner et de les dissuader en disant qu’ils vont bientôt avoir deux fois plus de cadeaux, deux maisons différentes, etc. À vrai dire, même si cela vient d’un bon sentiment, cette parole reste tout de même un déni. Cela peut toujours vous aider à déculpabiliser.

Laisser vos enfants s’affirmer

Étant donné qu’il s’agit d’une situation qui concerne aussi bien les enfants que leurs parents, les premiers auront à coup sûr leur mot à dire. Ainsi, au lieu de monopoliser la parole, offrez-leur la possibilité d’exprimer ce qu’ils ressentent, d’extérioriser leur mécontentement, leur souffrance, leur mal-être, etc.

N’hésitez pas à leur dire qu’ils peuvent venir vous parler à n’importe quel moment et surtout que vous deux serez toujours présents pour répondre à leurs préoccupations, pour enlever leur doute et incertitude au fil du temps.

Quoi qu’il en soit, il n’est pas nécessaire d’expliquer à vos enfants les détails de la séparation. L’idéal est de leur dire l’essentiel en toute sérénité, avec les meilleurs propos.