Elle adopte « Lucky » sur le Bon Coin et découvre un trafic de petits chiots

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Chiot, bras

Chiot, brasPexels/Pixabay

L’adoption d’animaux sur le site Le Bon Coin est devenue une habitude pour la plupart des propriétaires de chats ou de chiens. Source de bonne affaire, personne ne s’attend à vivre la même expérience que cette Erquinghemoise.

Comment une adoption de chiot peut vous transformer ?

Une adoption qui vire au drame

Avoir un animal de compagnie dans sa maison est devenu indispensable à la vie de cette Erquinghemoise. Ayant perdu récemment son chien, cette dernière a décidé de se lancer dans l’adoption d’un nouveau petit chiot. Pour ce faire, cette femme de 32 ans décide de passer par un site connu pour faire de bonnes affaires : Le Bon Coin. À l’approche des fêtes de fin d’année, elle pensa alors que ce petit Golden Retriever, nommée Lucky, sera un cadeau idéal pour tous les membres de sa famille. Mais l’histoire ne se déroule pas comme prévu.

Une découverte surprenante

Pour elle, Lucky était le parfait compagnon. Elle décide alors de l’adopter. Quelques jours après ce coup de cœur, elle décide de rencontrer la vendeuse près de Valencienne. Mais elle se rend compte rapidement que l’adresse donnée par cette dernière ne correspond pas à ce qui l’attend une fois arrivé sur place. Pensant qu’il s’agit d’une simple erreur, elle n’y prête pas réellement attention. La prétendue éleveuse décide donc de donner un nouveau point de rendez-vous pour effectuer la transaction : sur un parking de supermarché bien connu du coin. Les deux femmes s’y retrouvent.

Une fois que le chien était entre les mains de son nouveau propriétaire, la femme prit rapidement son argent et s’en alla. Malheureusement, Lucky n’était pas dans le même état que sur les photos. Choquée, elle décide tout de même de ramener le pauvre petit chiot à la maison, mais avant : un passage chez le vétérinaire s’est avéré nécessaire.

Une enquête est en cours

C’est avec la plus grande stupéfaction que la mère de famille, nouvelle propriétaire de Lucky, découvre le pronostic du médecin. Le petit chiot était, en effet, entre la vie et la mort. Totalement déshydraté, le petit chiot n’a, par ailleurs, pas été nourri depuis longtemps. Ce n’est pas tout, sa santé était tout aussi déplorable que son état. La mère de famille tomba des nues. Face à cette découverte des plus tristes, elle décida de porter plainte contre le vendeur. Malheureusement, les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là. Après des recherches approfondies, elle se rend compte que le numéro de la revendeuse apparaît sur plusieurs annonces de ventes de petits chiots. Lucky n’est donc pas le seul animal à subir ce traitement déplorable.

Prise la main dans le sac

Pour piéger la revendeuse, un ami de la jeune femme décide de créer un scénario qui permettra de la prendre la main dans le sac. Accompagné des forces de l’Ordre, ce dernier décide de piéger la trafiqueuse de petits chiots en prétendant être intéressé par une de ses annonces. Au moment de l’échange, les policiers sont tout de suite intervenus et a bouclé elle et son mari. À ce jour, l’enquête et les investigations sont terminées. Le dossier est entre les mains de la magistrature. Le pauvre petit Lucky a dignement rejoint le paradis des chiots une semaine après son hospitalisation à la clinique vétérinaire.