Les bienfaits de la tricot-thérapie

Par Falimalala 
 4 minutes

Famille

Tricoter est aujourd'hui un phénomène social. Ce loisir traditionnel aurait même plusieurs vertus bénéfiques pour la santé. Découvrez dans cet article tout ce que la tricot-thérapie peut vous apporter.

Le produit qui vous sauve tout de suite

    Quels sont les bienfaits de la tricot-thérapie ?

    Contrairement aux idées reçues, le tricot n’est pas l’apanage des grand-mères. Tout le monde peut s’y adonner et profiter de ses vertus thérapeutiques.

    Tricoter rend heureux

    Une étude réalisée par la physiothérapeute anglaise Betsan Corkhill a mis en avant le fait que tricoter rendait heureux. N’hésitez donc pas à tester cette activité manuelle pour retrouver un peu de bonheur dans votre vie. Quelques heures passées à tricoter vous aideront à vous relaxer et à faire fi de tout stress.

    Certains attribuent même au tricot les mêmes bienfaits qu’à la méditation. En effet, lorsque vous tricotez, vous refaites le même geste en continu.

    Cette répétition vous entraîne dans un état de relaxation intense, car elle fait travailler à la fois votre corps et votre esprit. Au bout de quelques minutes, vous accéderez à un état de délassement total, à condition de ne pas vous laisser distraire. Alors, avant de tricoter, pensez à éteindre votre téléphone !

    Tricoter pour déstresser

    Si vous êtes anxieux de nature ou bien si vous vous laissez facilement submerger par le stress, vous pouvez tester la tricot-thérapie pour essayer de déstresser. Vous n’aurez besoin que d’une paire d’aiguilles à tricoter et de quelques pelotes multicolores pour commencer.

    En tricotant, vous allez oublier tous vos petits tracas en mettant vos problèmes de côté pour vous concentrer pleinement sur cette activité. Au bout d’un certain temps, vous oublierez votre anxiété, et vous retrouverez même un état d’esprit plus positif. Tricoter vous redonnera donc le moral. Certains scientifiques affirment même que les activités manuelles, comme la couture ou le tricot, aideraient à calmer la dépression.

    En effet, lorsque vous tricotez, vous êtes amené à répéter les mêmes gestes. Cela va accroître la production de sérotonine dans votre système nerveux. Ce neurotransmetteur a un rôle important dans la régulation de l’humeur.

    Tricoter pour renforcer l’estime de soi

    Réussir à confectionner seul un pull, une écharpe ou un bonnet peut vous aider à booster votre estime de soi. Tout le monde n’est en effet pas en mesure de le faire.

    Le tricot procure ainsi un véritable sentiment de satisfaction. Après avoir terminé un modèle, vous éprouverez très certainement beaucoup de fierté.

    Tricoter pour maintenir son cerveau en bonne santé

    En plus d’apaiser l’anxiété et de booster le moral, le tricot a aussi des effets positifs sur votre cerveau. Tout comme de nombreuses activités manuelles, il aiderait à diminuer la perte de mémoire et aurait même des répercussions positives chez les personnes atteintes de démence ou de la maladie d’Alzheimer. Tricoter exige en effet de faire travailler certaines parties du cerveau.

    Tricoter pour prévenir l’arthrite

    Tricoter aide aussi à protéger vos mains. Lorsque vous bougez les articulations de vos doigts, vous forcez le fluide à se mouvoir tout autour du cartilage. Vos articulations sont alors bien hydratées. Ce qui réduit de façon conséquente le risque d’arthrite. Le tricot représente ainsi un exercice pour les mains en les faisant travailler, ainsi que les avant-bras.

    Ceux et celles qui souffrent déjà d’arthrite peuvent également s’adonner au tricot. Il leur faut tout simplement hydrater leurs articulations en trempant les mains dans de l’eau chaude avant de s’atteler à la tâche. On leur recommande aussi d’employer des aiguilles à tricoter plus grosses.

    1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (427 notes, une moyenne de : 4,07 sur 5)