L’octodon, comment s’en occuper ?

Par Falimalala,  publié le 7 janvier 2019 à 15h59, modifié le 7 janvier 2019 à 16h03.
 3 minutes

Adopter un rongeur est devenu très tendance depuis quelque temps. Pour ceux qui ont l’idée d’en adopter un prochainement, l’octodon est un excellent choix. Voici tout ce que vous devez savoir pour en choisir un.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment bien choisir son octodon ?

Normalement, le choix d’un animal peut tout à fait se faire à partir d’un coup de cœur. Toutefois, il serait plus judicieux de prendre une décision à partir de l’état de santé de celui-ci. Un octodon malade aura beaucoup de mal à supporter un changement de domicile. Son éducation et apprivoisement seront potentiellement difficiles.

Procéder à l’examen général

Pour vous aider à trouver l’animal le plus sain possible, voici tous les critères que vous devez prendre en compte :

Les yeux

La première constatation à faire concerne l’état général des yeux de votre octodon. Vous ne devez y voir aucun écoulement. Faites également en sorte que l’animal votre choix ait les yeux bien ouverts.

Le nez

Les octodons sont facilement atteints de coryza (que l’on appelle couramment rhume). Pour reconnaitre la maladie, le nez est un détecteur très fiable. En effet, si ce dernier n’est pas sale, c’est que vous n’avez rien à craindre.

L’arrière-train

Si l’arrière-train de l’animal est souillé ou humide, cela veut dire qu’il présente, peut-être, une diarrhée. Voilà pourquoi il faut également inspecter cette partie de son corps avant de passer à l’achat.

Le ventre

Avec votre doigt, palpez délicatement le ventre de l’animal. Un octodon en bonne santé a un ventre bien souple.

La peau

La peau de l’animal est également à inspecter avec le plus grand soin. Vous ne devez y remarquer aucune perte de poils et encore moins des pertes de croûtes.

Les pattes et les griffes

Il est également de mise de prendre en compte l’état des pattes et des griffes de l’animal. Vous ne devez pas oublier qu’il s’agit d’un rongeur qui aime fouir. Cette partie de son corps doit lui permettre de creuser en toute sérénité.

La première prise en main

Une fois que vous aurez terminé cet examen général, vous pouvez passer à la prochaine étape : la première prise en main. L’animal est docile quand il se laissera prendre dans vos mains. Dans le cas contraire, demandez au vendeur de vous présenter d’autres octodons.

Établir des repères lors de l’achat

En plus de l’examen de son état général, il est également judicieux d’établir des repères en fonction de l’endroit où vous souhaitez acheter votre octodon :

Si l’achat se fait auprès d’une animalerie

Vous devez prendre en compte l’environnement dans lequel votre octodon a évolué. L’éducation sera plus simple chez un octodon qui a : vécu dans une cage non surpeuplée, pu jouer à n’importe quel moment, reçu des soins spécifiques, n’a pas évolué dans un endroit où les bactéries prolifèrent.

Si l’achat se fait auprès d’un vendeur

La chose la plus importante est d’assurer la fiabilité du vendeur. Assurez-vous que ce dernier soit capable de répondre à toutes les questions, ait les compétences nécessaires pour la vente de rongeurs, et connaisse bien l’animal qu’il propose.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (496 notes, une moyenne de : 3,92 sur 5)