Quel purin de plante pour quel usage dans un jardin ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Jardinage

Purin en grande quantité

Purin en grande quantitéMyriams-Fotos/Pixabay

Avec l'essor du jardinage bio, le recours aux purins de plantes s'intensifie. Chaque préparation a néanmoins ses propres usages. Voyez comment profiter pleinement des vertus de ces remèdes naturels dans votre jardin.

Des préparations naturelles bénéfiques pour les plantes

Les purins sont des préparations à base de plantes, utilisées principalement en jardinage. Ces solutions très concentrées résultent de la macération, puis de la fermentation de parties ou de l’ensemble d’un végétal dans de l’eau de pluie.

Le liquide ainsi obtenu sert d’engrais naturels, de désherbant ou d’insecticide efficace contre des nuisibles comme les pucerons ou les fourmis. Un purin contient généralement l’équivalent de 100 g de plantes par litre d’eau, soit un ratio de 1/10, sauf pour certaines préparations.

Le purin de rhubarbe pour repousser les pucerons

La rhubarbe est connue essentiellement pour ses pétioles, lesquelles entrent dans la composition de certaines recettes de confitures et de compotes. Cette plante vivace possède aussi des feuilles très larges et épaisses qui servent à concocter des purins bien concentrés. Le purin de rhubarbe est un puissant insecticide, utilisé notamment dans les traitements contre la teigne du poireau et les pucerons noirs.

Ses principes actifs agissent également comme répulsifs contre les limaces. Prévoyez environ 200 grammes de feuilles de rhubarbe hachées par litre d’eau. La macération se fait dans un bocal à une température ambiante entre 20 et 23 °C pendant 24 h. Le purin de rhubarbe doit être pulvérisé immédiatement après filtrage, sinon la solution fermente.

Le purin de sureau, un engrais naturel et un répulsif efficace

Le Sambucus nigra, plus connu sous le nom sureau, est un arbuste sauvage qui prospère particulièrement dans les terrains abandonnés et les zones de friches. Ses feuilles, reconnaissables par leur forte odeur, constituent un excellent ingrédient pour un purin de qualité. Les taupes et les rongeurs – surtout les campagnols – évitent tout contact avec les plantes imprégnées de cette senteur repoussante.

Le purin de sureau peut être pulvérisé sans dilution, si vous voulez l’utiliser comme insectifuge. Par contre, diluez-le à 10 % et vous obtiendrez une solution qui stimulera la croissance et la résistance de vos plantes. Le purin de sureau atteint un stade de fermentation optimal après 6 à 8 jours de décoction.

Fortifiez vos fleurs avec le purin de consoude

La consoude est une plante herbacée souvent utilisée en phytothérapie. Elle contient du calcium, du phosphore et du potassium en grande concentration. Elle pullule dans les endroits humides, en bord de route et un peu partout dans la nature. La consoude s’utilise aussi en jardinage comme de l’engrais végétal sous forme de purin.

La préparation de ce fortifiant est très simple. Découpez puis placez 1 kg de tiges, fleurs et feuilles de consoude dans un seau contenant 10 L d’eau (de pluie idéalement). Mélangez ensuite la préparation et laissez reposer à l’ombre, à une température de 20 à 25 °C. Après 10 jours de fermentation, vous pouvez filtrer le purin et le pulvériser sur les semis et les jeunes plants. Dilué à 10 %, le purin de consoude fortifie les légumes et les fruits pendant la production, de même que les rosiers, pendant la floraison.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (73 notes, une moyenne de : 4,33 sur 5)