6 astuces naturelles pour un beau rosier

Par Falimalala 
 4 minutes
Jardinage

Les rosiers sont, depuis des siècles, très prisés pour agrémenter le jardin. Trouvez dans cet article, les 6 astuces des pros pour avoir des beaux rosiers.

Comment avoir de beau rosier ?

Optez pour le bon label

En matière des rosiers, il est toujours préférable de choisir les rosiers labélisés. Le label allemand ADR propose les meilleurs rosiers et d’excellente qualité. Les rosiers labélisés ADR résistent parfaitement aux aléas climatiques, aux parasites et aux différentes maladies.

Quel est le meilleur moment pour planter les rosiers ?

Les rosiers se comportent aisément sur un sol humide et drainé. Pour que ces pétales préservent leur sublime allure, il est toujours recommandé de planter les rosiers dans un endroit bien oxygéné, et de préférence en plein soleil.

Les périodes les plus propices pour la culture des rosiers se situent en mois de novembre à mars. À cet effet, les rosiers ne risqueront de pousser naturellement lors des saisons de neige ou de forte sécheresse.

Les engrais et fertilisants bio maison, azotés ou non, parfaits pour vos fleurs

Les cendres, les peaux de bananes et les marcs de café sont des excellents engrais naturels pour que les rosiers puissent garder leurs splendides pétales.

Comment utiliser le marc de café comme engrais ?

Pour ce faire, griffez un peu le sol sur les pieds des rosiers et disposez-y des cendres. Non seulement ces derniers nourrissent les rosiers, mais ils fertilisent également le sol. Le principe reste le même pour le marc de café, parsemez-en quelques quantités toujours sur les pieds de rosiers.

Le potassium, engrais naturel

Les peaux de banane fournissent du fer, de magnésium et de potassium permettant aux rosiers d’avoir des pétales plus sains.

Les coquilles d'oeuf ont la particularité d’être riches en calcium. Or, ce minéral dont les plantes ont besoin les stimule et les protège contre les maladies. Pour les utiliser comme engrais naturel, il faut les faire sécher pendant une journée ou deux et les broyer avec un rouleau à pâtisserie ou un moulin à café. Ensuite il suffit de répandre la poudre obtenue au pied des plantes en mélangeant bien la terre.

Très peu de gens y pensent, mais l’eau de cuisson est très bénéfique dans la culture des plantes. Ne jetez plus l’eau de cuisson (sans sel) de vos légumes. Celle-ci est riche en vitamines, sels minéraux et autres apports nutritifs issus de la cuisson des aliments. De fait, c'est une eau nutritive prête à l’emploi qui peut tout à fait servir d’engrais pour un bon développement. Mettez-la de côté, laissez-la bien refroidir et arrosez vos plantes et fleurs avec.

Conseils pour protéger les rosiers des maladies

Les pucerons, la rouille, le marsonia, les taches noires, la chlorose et le jaunissement des feuilles sont les principales maladies qui ruinent les rosiers. Les méthodes naturelles pour traiter ces maladies sont nombreuses, sans devoir recourir aux produits chimiques. Il faut disposer des coccinelles sur les rosiers. Ce sont des prédateurs des larves des pucerons.

Pour les adeptes des produits bios, le recours à l’usage des purins de plantes avec de l’ortie ou de consoude présente une alternative plus économique et plus écologique pour éviter les taches noires sur les rosiers qui mettent en péril leur esthétisme.

On peut également faire une culture associée des rosiers avec des plantes répulsives qui chasseront les insectes nuisibles sur les rosiers.

Pour éviter le jaunissement des feuilles, on peut pulvériser une solution à base de savon de Marseille sur les pétales des rosiers.

Trucs sur la taille des rosiers

Il faut couper aussitôt que possible les branches des rosiers pour obtenir encore plus des fleurs. Pour favoriser un mode de floraison opulent, c’est toujours un bon geste d’arquer les tiges des rosiers grimpants. Les tiges mortes et les pétales jaunis devraient également être éliminés pour obtenir un beau rosier.

Bien entretenir ses rosiers pour une belle floraison pendant les beaux jours

Un bon entretien des rosiers rime avec un arrosage régulier. Pourtant, les feuillages ne devraient en aucun cas être arrosés pour protéger le rosier contre l’oïdium, l’invasion des champignons sur les feuillages.

Il faut ôter régulièrement les mauvaises herbes qui attirent la plupart du temps les petites bestioles indésirables. L’ajout des composts ou du fumier sur les rosiers est toujours un geste bienvenu.