Comment cultiver des haricots

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage
Un plant de haricot.

Un plant de haricot. annawaldl/Pixabay

Le haricot est un légume facile à cultiver. Son entretien est simple et permet de favoriser de bonnes récoltes.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment cultiver du haricot ?

Le moment idéal pour les semis

Le semis varie entre les différentes régions. En général, il se fait entre le mois d’août et le mois de juin. Cependant, l’idéal sera vers la quinzième du mois de mai, pour les régions du nord. Tandis qu’au sud, il sera possible de le faire dès le mois d’avril.

Planter les semis

Une fois que la température atteint les 18 °, nous tracerons les lignes et nous ferons un sillon d’une profondeur de 3 cm suivant un trajet linéaire. Un jour avant la plantation des graines, il est essentiel de les faire tremper dans de l’eau. L’action favorisera la germination.

Lors de la mise en terre, 2 possibilités s’offrent à nous. D’une part, nous pouvons espacer chaque graine de 5 cm. D’autre part, nous pourrons semer un groupe de 5 graines à chaque 35 cm. Le renfermement se fait avec une terre fine et émiettée. Le tout est à recouvrir avec du terreau du potager noir.

L’échelonnage des semis

Il est possible d’échelonner la plantation de haricots. Cela se fait toutes les 2 semaines. La pratique de l’échelonnage permettra à la production de nous procurer des haricots durant une assez longue durée.
L’entretien des plants de haricot

Arrosage

L’entretien de la plante commence par une terre humide. L’arrosage se fait alors en pluie fine. Il se fera régulièrement jusqu’à la levée des plantes. N’hésitons surtout pas à pailler le sol. Cela espacera les arrosages.

Le binage et le buttage

À la levée de la plante, nous allons le biner pour la casse de la croûte superficielle. Et lorsque les pousses atteignent une longueur de 20 cm, nous la buterons de terre. Veillons surtout à ne pas enterrer les pieds.

La récolte des haricots

Les récoltes varient suivant les types de haricots. C’est-à-dire, entre 60 à 120 jours. D’abord, pour les haricots à filets sans fil, ou encore, les mangetouts, nous les récolterons, tous les jours ou une fois tous les 2 jours. Quant aux grains frais, le ramassage se fait une fois que les gousses commencent à jaunir. Et pour les grains de haricots secs, la récolte se fait avec l’arrachage du pied de la plante. Le moment idéal sera une fois que les gousses de haricots noircissent.

Nuisibles et maladies pouvant affecter le haricot

Les pucerons

Les pucerons sont un des ravageurs pour le haricot. Ils prélèvent le suc et affaiblissent la plante. Lors des attaques, les feuilles, voire les pousses s’enroulent. Quand la plante est affectée légèrement, nous pouvons les éliminer avec un jet d’eau ou bien. Une autre méthode est le lavage avec du savon mou. La coccinelle est un excellent insecte pour éliminer les pucerons. Il nous faut juste planter des herbes aromatiques pour les attirer.

L’anthracnose

L’anthracnose du haricot est une maladie qui affecte en laissant des nécroses sur les nervures de la plante. Mais aussi sur les feuilles, les graines et les gousses. Ce sont surtout les anciennes variétés qui sont susceptibles. Pour prévenir cette maladie, nous avons la possibilité de pulvériser une décoction de prêle tous les 15 jours.