Le piment : planter et cultiver

Par Falimalala,  publié le 24 novembre 2018 à 13h45.
 3 minutes

Jardinage

Piment rougeCouleur/Pixabay

Les piments sont de bonnes alternatives pour donner de la couleur à nos plats. D’ailleurs il est facile à planter et peut bien se plaire en pot que sur le sol.

Comment se fait la plantation du piment ?

Les variétés existantes de piment

Les piments existent en plusieurs variantes. Par exemple, le doux des landes qui produisent des fruits assez long et plutôt minces. Il y a aussi le Gorria, le piment hot lemon, le noir de Hongrie… La culture de diverses variétés sera appréciée par les amateurs de piment car la plantation est facile.

Les étapes à suivre pour planter le piment

Faire les semis sera le commencement de la plantation. Cette pratique se fait en intérieur, dans un endroit chaud suivant une température qui varie entre 18 ° et 25 °. Il est idéal de les faire à la fin de l’hiver, ou au début du printemps. C’est-à-dire entre le mois de janvier et le mois de mars. À partir des graines nous les planterons sous châssis.

Le repiquage de la plante

Quand la température est assez chaude, c’est-à-dire, vers le mois de mai, le repiquage peut se faire. Pour cela, nous devons avoir un sol assez profond et meuble.

Nous mélangerons par la suite le terreau avec de l’engrais. Après cela, nous mettrons l’engrais et la terre au fond du trou et nous y déposerons le plant de piment. Précisons que les racines de ces plantes sont volumineuses.

L’enterrement des plantes se fait alors sur la partie où les premières feuilles poussent. Cela évitera les risques d’apparition des racines qui viennent sortir de la terre. Nous terminerons la replantation avec le paillage du pied de la plante. Mettons quelques briques et quelques tuiles sur son pied.

La taille et l’entretien du piment

Pour pouvoir bien développer, le plant de piment devra être tuteuré. Cela se fait surtout avec les plantes qui ont de gros fruit. Par contre, pour éviter de se retrouver, plus tard avec une plante trop haute, nous pouvons pincer la tige principale. La taille ne sera alors pas nécessaire à ce moment-là.

Et lors de la récolte, nous déterrerons le reste des végétaux. Pour éviter de voir des jeunes pousses de piments qui risquent apparaître, les graines par terre seront à enlever.

Arrosage et engraissage du piment

La plantation du piment aura besoin d’une terre riche. Elle s’adapte très bien durant les périodes chaudes. Entre autres, le sol adopté sera frais. Il est important de le pailler. Pour que l’humidité soit constante. D’ailleurs une bonne plantation de piment de redemandera pas d’engraissage.

Maladies et nuisibles du piment

Vu que le piment est une plante potagère qui s’adapte facilement à son espace, il n’est pas vraiment sensible aux maladies qui pourraient l’affecter. Nous devons surtout éviter et éloigner la présence des limaces qui adorent le déguster et le ravager.

Pour les éloigner, l’utilisation du Ferramol sera indispensable. Ajouté à cela, la bouillie bordelaise est aussi une excellente astuce. Elle sera juste à pulvériser sur le feuillage quand vient la fin de la journée.

Cette astuce à obtenu 3,54/5 à partir de 237 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles