Différencier une hernie discale d’une simple douleur de dos

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Contrairement à une douleur de dos banale, qui disparaît généralement de manière rapide, l’hernie discale présente, quant à elle, des symptômes pouvant perdurer plusieurs semaines. Mais, comment peut-on vraiment les différencier ?

Comment différencier une hernie discale d’une douleur de dos commune ?

La douleur de dos est une pathologie assez commune. Vous en avez peut-être déjà aussi souffert. Elle peut être induite par plusieurs facteurs. Ces derniers influent sur son intensité, mais aussi sur sa durée. Généralement, les douleurs de dos tendent à être légères, et se dissipent spontanément ou assez rapidement. Un peu de repos et quelques exercices favorisent la guérison.

Si vous êtes confronté à une douleur chronique et récurrente, vous devez y prêter une grande attention, car elle peut cacher une pathologie plus grave, comme une hernie discale par exemple. La douleur sert souvent de signal d’alerte, et doit donc vous inciter à vous rapprocher d’un médecin.

Dans le cas d’une hernie discale, une prise en charge rapide est indispensable, car elle peut s’intensifier au fil du temps et va ainsi devenir difficile à traiter. Vous devez donc impérativement apprendre à différencier un simple mal de dos d’une hernie discale, afin d’apporter les soins appropriés.

Qu’est-ce qu’une hernie discale?

Les disques intervertébraux situés entre les vertèbres servent à amortir les traumatismes éventuels. Au fil du temps, ces derniers commencent à perdre de plus en plus leur élasticité. Ils sont alors plus fragiles et moins flexibles. Une hernie discale peut survenir lorsque ces disques se cassent et sortent de leur emplacement suite à un choc ou à un effort trop intense.

Face à une telle situation, vous commencez alors à ressentir une douleur vive d’un côté du corps. S’ensuivent une fragilité et un engourdissement. Vous devez rapidement vous rapprocher d’un médecin pour diagnostiquer la pathologie en cause dans l’apparition de ces symptômes.

Comment peut-on différencier l’hernie discale et la douleur de dos ?

La douleur est souvent le principal signe d’une hernie discale. Contrairement à celle que l’on ressent dans le cas d’un mal de dos commun, celle-ci est beaucoup plus intense et son intensité augmente progressivement au fil du temps. Elle est d’autant plus vive lorsque l’on se met à tousser, ou bien lorsque l’on reste assis durant un certain temps.

La douleur diminue cependant quand on se met allonger les jambes ou bien quand on effectue un peu d’exercice, comme la marche. Les symptômes de l’hernie discale peuvent perdurer des jours durant, contrairement à une simple douleur de dos, qui peut disparaître en quelques heures seulement.

En plus d’une sensation de perte de force, l’hernie discale peut endommager la moelle épinière, induisant alors une perte de contrôle dans les habitudes d’excrétion et de miction.

Comment traiter une hernie discale ?

Dès que vous êtes confronté aux symptômes d’une hernie discale, vous devez consulter de suite un médecin, qui sera à même d’évaluer l’étendue et la gravité du problème.

En plus de la chirurgie, on peut envisager d’autres types de traitement pour soigner l’hernie discale comme l’hydrothérapie, les massages, la thermothérapie, l’électrothérapie, les remèdes naturels agissant tels des analgésiques et plus encore.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (183 notes, une moyenne de : 3,48 sur 5)