Maladie cœliaque, allergie et intolérance au gluten : comment les différencier ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Un pain sans gluten.

Un pain sans gluten. Pixabay.com

Selon une étude récente, près de 15 % de la population souffre d’une sensibilité au gluten. Mais il y a-t-il une différence entre la maladie cœliaque, l’allergie et l’intolérance au gluten ?

Maladie cœliaque, allergie ou intolérance au gluten ?

Parmi les personnes souffrant d’une sensibilité au gluten, l’on retrouve celles qui sont atteintes de la maladie cœliaque, celles qui ont une intolérance au gluten et celles qui en sont allergiques. En entendant ces trois termes, plusieurs seront tentés de penser qu’il s’agit de la même chose. D’ailleurs, l’on aura tendance à les utiliser à tout va.

Et pourtant, ce ne sont pas des termes qui désignent la même pathologie. Bien que leurs symptômes soient assez proches, l’on retrouve de grandes différences entre la maladie cœliaque, l’allergie et l’intolérance au gluten.

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

Dans son fonctionnement d’origine, le système immunitaire a pour objectif de protéger le corps contre les invasions de microbes, de virus et de bactéries quelconques.

Mais lorsqu’une personne souffre de maladie de cœliaque développe des anticorps au gluten qui attaquent directement la muqueuse intestinale. À l’intérieure de l’intestin grêle, il y a des villosités qui aident à la digestion des nutriments et des aliments consommés.

Malheureusement, ces anticorps auront des effets néfastes sur lesdites villosités et entraîneront des problèmes de digestion et d’absorption des aliments. Résultats : la digestion et l’absorption des nutriments seront difficiles.

Si les raisons de cette maladie sont encore assez floues, jusqu’ici, il existe des facteurs connus pour augmenter les risques de le développer :

Antécédents familiaux

Dans la plupart des cas, la maladie cœliaque est liée à l’hérédité. Et pour cause, les chances d’attraper cette maladie augmentent de 10 % si vous avez un parent qui en est atteint. Le problème est, selon les recherches scientifiques, dû à une mutation génétique sur le groupe de gênes HLA-DQ.

Facteurs environnementaux

Plusieurs facteurs environnementaux peuvent aussi influencer le développement de cette maladie, entre autres : une infection au niveau du système digestif, une introduction du gluten dans l’alimentation avant l’âge de trois mois.

Problèmes de santé

Les personnes ayant le diabète, la colite ou encore des troubles neurologiques sont plus enclins à souffrir de la maladie cœliaque.

Qu’est-ce que l’allergie au gluten ?

Lorsqu’une personne est allergique au gluten, son système immunitaire émet une réaction anormale une fois que le gluten pénètre dans l’organisme.

Cette dernière présente alors les mêmes symptômes qu’une personne souffrant d’une quelconque allergie (allant de simples éruptions cutanées jusqu’à des difficultés de respirer par exemple). Cette pathologie est assez facile à reconnaître, car les réactions viennent tout de suite après l’ingestion de gluten. Il existe de très bonnes recettes sans gluten.

Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

Contrairement à l’allergie au gluten ou la maladie cœliaque, l’intolérance au gluten n’est pas facile à diagnostiquer. Et pour cause, il n’existe aucun test médical qui permet de donner un diagnostic définitif quant à l’état de santé de la personne.

À cause de cela, certaines personnes peuvent rester des années avec des symptômes de sensibilité au gluten, sans savoir que ces gênes sont causées par la présence de gluten dans son alimentation.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (556 notes, une moyenne de : 4,28 sur 5)