Les traitements naturels contre l’infection urinaire

Par Caroline 
 5 minutes
Santé
une bonne hydratation au quotidien évite les infections urinaires

une bonne hydratation au quotidien évite les infections urinairespixabay

Hommes et femmes peuvent être confrontés à une ou plusieurs infections urinaires au cours de leur vie. Celles-ci sont le plus souvent bénignes mais méritent toute notre attention. Nous vous dévoilons des remèdes de grand-mère qui pourront vous aider.

La cause de l'infection urinaire ? Une vessie ou un rein touché

Il existe deux types d’infections urinaires ; la cystite qui consiste en une infection de la vessie, et la pyélonéphrite quand l’infection provient des reins. En général le germe qui provoque ces infections est l’Escherichia Coli.

Que faire en cas d'infection urinaire ? Quels symptômes à surveiller ?

Les symptômes les plus courants sont des brûlures ressenties lors des mictions (ou jets d’urine), des douleurs dans le bas-ventre voir dans les lombaires en cas de pyélonéphrite, et de la fièvre.

Urine qui brûle ? Quoi faire ? Agir vite et bien !

Afin de traiter efficacement une infection urinaire avec des remèdes naturels, il est important d’agir dès les premières sensations de brûlures. Si les symptômes persistent au-delà de trois jours, il est recommandé de consulter sans tarder son médecin traitant.

Combien de temps dure une infection urinaire ?

Il peut arriver que l'infection soit traitée d'elle-même par votre corps. Dans ces cas-là, on l'a dit, deux à trois jours maximum de symptômes et vous retrouverez une vie normale.

En l'absence de traitement, la bactérie en cause peut coloniser les voies urinaires conduisant aux reins et favoriser la survenue d'une pyélonéphrite. Là, la situation peut assez rapidement s'aggraver.

Les bons gestes pour éviter l’infection urinaire

Avant tout, il est essentiel de consommer au moins 1 litre ½ d’eau par jour et d’avoir une bonne hygiène locale, ni trop ni pas assez. En effet l’excès de produits chimiques sur cette zone particulièrement fragile peut irriter les muqueuses et baisser le niveau des défenses naturelles. Il est également recommandé d’uriner après chaque rapport sexuel pour éviter le stockage des corps étranger sur la zone.

Par ailleurs, si vous être sujets aux infections urinaires, veillez à ne pas porter des vêtements trop serrés et préférez les sous-vêtements en coton. Pour finir, après chaque miction, essuyez-vous en effectuant un geste d’avant en arrière pour éviter de contaminer la zone avec les possibles bactéries présentes au niveau de l’anus.

Comment soigner et guérir une infection urinaire ou une cystite ?

Malgré toutes les méthodes de prévention mises en place, il peut arriver que l'infection urinaire survienne tout de même. Il faut alors la traiter, le plus rapidement possible sans quoi des maladies plus graves pourraient faire leur apparition.

Pour éviter ces douleurs inflammatoires, ces frissons, cette sensation de brûlure atroce au moment d'aller aux toilettes, il convient d'agir.

Il existe plusieurs astuces naturelles à essayer avant de se rendre chez son médecin et son pharmacien pour prendre des médicaments. En voici quelques-unes.

Soulager une infection urinaire avec du jus de canneberge

Réputé pour ses propriétés diurétiques, le jus de canneberge (ou de « cranberry » en anglais) est un excellent allié contre l’infection urinaire. En effet, boire un litre de jus de canneberge par jour en période de crise, permet d’acidifier l’urine, d’empêcher les bactéries d’adhérer aux parois de l’appareil urinaire et d’éliminer les bactéries responsables de l’infection.

Cependant, il existe des restrictions si vous êtes enceinte, diabétique, prédisposés aux calculs urinaires ou que vous souffrez de diarrhée. Dans ces cas, le jus de canneberge n’est pas le plus indiqué.

Les aliments qui luttent contre l’infection urinaire

Parmi les aliments favorisant un retour à la normale de l’appareil urinaire, on retrouve l’ail et l’oignon avec leurs vertus antiseptiques. Les épinards riches en fer ainsi que le les poireaux.

Un remède de grand-mère consiste d’ailleurs à faire bouillir les racines d’un gros poireau, préalablement bien nettoyé, pendant quinze minutes dans l’équivalent d’un bol d’eau. Ce jus est à consommer plusieurs fois par jour pour nettoyer le système urinaire.

Des huiles essentielles

Ce remède pourtant efficace est déconseillé chez la femme enceinte ou chez le jeune enfant. Mélangez les huiles suivantes en dosant 1,5 ml pour chacune d’entre elles : sarriette, origan, thym et arbre à thé (ou « tea tree »). Puis déposez une goutte du mélange sur un cachet neutre ou sur un morceau de sucre à raison de trois prises par jour.

Quel médicament antibiotique pour une infection urinaire ?

Si les méthodes naturelles ne permettent pas de vous en débarrasser, il vous faudra aller consulter.

Les infections urinaires d'origine bactérienne se traitent facilement et rapidement à l'aide d'antibiotiques. Pour les cas causés par la bactérie escherichia. coli, le médecin a recours à une variété d'antibiotiques incluant l’amoxicilline, le sulfaméthoxazole associé au triméthoprime et le triméthoprime seul. Le choix de l’antibiotique se fait à l'aveugle au départ, puis en fonction des résultats de l’analyse d’urine dès qu’ils sont disponibles.

Retrouvez les produits utiles

Les huiles essentielles citées plus haut sont disponibles ici :