Des questions sur l’interdiction de l’incandescence

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Ampoule incandescence

Ampoule incandescencefernansdozhiminaicela/Pixabay

Les lampes à incandescence sont des transformateurs de résolution électrique en résolution lumineuse. Actuellement, on ne retrouve pratiquement plus ce genre d’éclairage sur le marché et il va être remplacé par les éclairages à faible consommation.

Pourquoi remplacer les lampes à incandescence ?

Définition de la lampe à incandescence

La lampe à incandescence désigne un modificateur d’énergie électrique en résolution lumineuse. En portant à incandescence le filament, il se produit de la chaleur et de la lumière. Du fait que seuls les 5 % de résolution sont modifiés en éclairage et le reste irradié en chaleur, il a été interdit d’exploiter cette ressource dans l’illumination générale. C’est en effet un système faisant usage de la chaleur pour créer de la lumière. C’est ainsi le cas de la bougie et de l’éclat du soleil. Son principal avantage est qu’il s’agit d’une illumination apportant une couleur et un éclat essentiellement homogène. La qualité de sa couleur se rapproche de celle du soleil.

Les caractéristiques du produit

En moyenne, l’évolution de vie d’un luminaire à incandescence peut atteindre les 1 000 heures. C’est une valeur mondialement codifiée permettant d’obtenir une importante quantité de lumière à faible coût. La résistance de sustentation de la lampe a également un impact considérable sur la longévité du dispositif.

Si la fibre est plus chargée, elle va fournir plus de lumière. De même, l’évolution du dispositif peut être considérablement réduite du fait que la température spécifiquement haussée va faire que la matière du filament se vaporisera de manière rapide et que ce dernier brûle brusquement. En revanche, si la charge est réduite, cela va prolonger clairement la durée de vie de l’instrument. En ce qui concerne la forme et la finition de ces ampoules, elles réduisent largement l’éblouissement et facilitent la focalisation.

Le remplacement des ampoules à incandescence

Nombreuses sont les raisons qui ont poussé les responsables à éliminer les ampoules à incandescence. Principalement, ce sont des moyens largement énergivores. De plus, leur durée de vie ainsi que leur rendement sont particulièrement faibles avec une multiplication de déchets profusément importante et un grand risque de brûlure.

À l’heure actuelle, on ne retrouve plus de lampes à incandescence essentiellement pour des mesures de prévention écologique. En effet, ces instruments sont interdits dans le commerce depuis quelques années et sont remplacés principalement par les lampes à faible consommation. Une convention a même été signée entre l’administration concernée et les spécialistes de la distribution et de fabrication. La période de cette convention met un terme à la vente de ce dispositif d’illumination énergivore. Il existe d’autres alternatives plus avantageuses que les consommateurs peuvent utiliser, car elles sont à basse consommation. On peut citer les lampes LED ou les ampoules fluocompactes.

Selon les études effectuées, les lampes à basse consommation brûlent beaucoup moins d’énergie que les instruments à filament. De plus, les alternatives mises en œuvre durent, dans la plupart des cas, huit fois plus et sont recyclables. L’usage des moyens d’éclairage à faible consommation est alors une action très avantageuse pour l’environnement.