Le Potentiel des jeunes surdoués

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Jeune étudiante

Jeune étudiantegeralt/Pixabay

Comment expliquer qu’un jeune surdoué puisse bouleverser le monde de la physique ? La réponse dans la suite !

Connaître et comprendre

Des milliards d’individus peuplent ce monde et d’un point de vue scientifique, leur « mode de réflexion » s’avère plus ou moins pareil. Il existe cependant 4% de la population qui sortent naturellement du lot, ce sont les surdoués. Afin de bien différencier un individu ordinaire d’un individu surdoué, et de comprendre ce dernier, une définition de celui-ci s’impose.

Qu’est-ce qu’un surdoué ?

La psychologie définit ce type d’individu comme une personne pourvue d’un mode de pensée distinct. Une personne normale possède un quotient intellectuel avoisinant 110 contre au moins 130 pour un surdoué. Cet écart explique en partie pourquoi les surdoués recèlent un bon potentiel intellectuel. En effet, dans leur cas, l’effectif des neurones connectés est stupéfiant. Idem pour leur activité cérébrale. Ces atouts exceptionnels peuvent permettre aux jeunes surdoués de briller dans un ou plusieurs domaines qui ne se limitent pas à ceux qui stimulent l’intellectuel et/ou la créativité.

Des esprits incompris

Il arrive que les surdoués souffrent de solitude, car ils manifestent des difficultés d’adaptation et donc des difficultés relationnelles. Comme quoi, les grands esprits sont souvent incompris.

Pourquoi un jeune surdoué peut-il révolutionner la physique ?

Un retour en arrière aussi loin que l’histoire puisse le permettre, montre que les personnes dotées d’une cognition divergente marquèrent le monde la physique durant leur époque respective et même maintenant.

Apprendre de l’univers

D’une certaine manière, la science est divisée en plusieurs domaines. Parmi elles, figure la physique. Celle-ci est la science qui étudie le changement de l’univers ainsi que tous les phénomènes qui s’y déroulent. En somme, c’est l’étude de l’univers et de ses possibilités. Il incombe à un physicien d’accroître les connaissances de l’homme sur l’univers. En d’autres termes, il observe les faits, émet des hypothèses, vérifie ces dernières pour finalement arriver à formuler une théorie. Par ailleurs, il doit toujours faire preuve d’un esprit critique et donc remettre en question les théories déjà établies.

La physique, un héritage de plusieurs jeunes surdoués

Chaque scientifique digne de ce nom sollicite son cerveau plus que la moyenne. D’où l’intérêt de déléguer ce rôle aux personnes pourvues d’une matière grise performante. Pour cela, les jeunes surdoués se révèlent être des candidats de choix. Ils présentent des caractéristiques avantageuses pour la physique, telles qu’une excellente mémoire, une constance remarquable, une bonne concentration, une grande soif de connaissance, une logique innée… Aussi, un physicien se retrouve constamment confronté à des problèmes complexes. Et justement, les surdoués apprécient en résoudre. Révolutionner la physique n’est pas accessible à tous, même pour les scientifiques. Mais l’histoire prouve que bon nombre de grands noms de la physique sont des surdoués qui ont brillé dès leur jeunesse. Par exemple, Carl Friedrich Gauss accomplit ses découvertes majeures avant ses 21 ans. Le célèbre français Pascal lui, alors âgé de 16 ans, développa le principe sur la mécanique des fluides.