Windows 10 vous espionne et collecte vos données : comment le bloquer ?

Par Morin 
 3 minutes
Tech
Windows 10

Windows 10Wikipedia

La dernière version en date du système d’exploitation de Microsoft a conservé au moins l’une des fâcheuses habitudes héritée de ses prédécesseurs : celle d’être un peu trop curieuse.

Et par extension, celle de collecter certaines de vos données personnelles sans s’embarrasser de vous demander si vous voyez un quelconque inconvénient dans cette manoeuvre.

Quand Windows 10 joue les commères

Windows 10 vous espionne, c’est un fait : entre la collecte de données envoyées dans le cas d’un rapport de bug, la saisie de ce que vous allez taper au clavier, l’assistant vocal Cortana à l’oreille constamment tendue, le navigateur Edge un peu trop curieux, les services publicitaires géolocalisés et ciblés de Microsoft, vos données hébergées sur le service de cloud OneDrive ou la connexion automatisée aux réseaux Wi-Fi partagés, la firme de Redmond a largement de quoi faire pour analyser votre comportement. Fort heureusement, il est tout à fait possible de remettre ses œillères à l’OS, de limiter son champ d’action et de supprimer l’intégralité de ses trackers. Avant de démarrer, il vous faudra toutefois prendre le temps de télécharger deux utilitaires indispensables : Windows Privacy Tweaker et Destroy Windows 10 Spying.

Intéressons-nous dans un premier temps à Windows Privacy Tweaker. Une fois l’application téléchargée, il vous faudra vous rendre dans le dossier où se trouve l’exécutable, puis effectuer la combinaison Ctrl + Shift sur votre clavier et réaliser un clic-droit en gardant les touches enfoncées. Choisissez ensuite l’option d’ouvrir une fenêtre de commandes, et copiez/collez la commande ” “Windows Privacy Tweaker.exe” /FIXALL”, en prenant soin de supprimer les guillemets. Une seconde fenêtre devrait alors s’ouvrir, vous confirmant la bonne marche de la manœuvre, et la suppression de tous les services gardant un œil sur vos activités.

Une seconde vérification, au cas où

Une fois cette première opération complétée, lancez la seconde application que vous venez tout juste de télécharger : Destroy Windows 10 Spying, qui va se charger de mettre au ban une bonne fois pour toutes les espions n’ayant pas été annihilés par Windows Privacy Tweaker. Plus simple d’utilisation, Destroy Windows 10 Spying profite d’une interface dépouillée au possible, ne laissant que peu de place au doute : lancez le logiciel, cliquez sur le bouton “Destroy Windows 10 Spying”, attendez que le programme fasse son œuvre, puis confirmez lorsque Destroy Windows 10 Spying vous demande si vous souhaitez redémarrer votre ordinateur, ce qui permettra de valider les opérations réalisées.

Pour aller encore un peu plus loin, vous pouvez choisir de ne pas souscrire à un compte Microsoft, et opter pour un compte Windows 10 uniquement local (rendez-vous dans les Paramètres, puis dans la section Comptes, où vous allez pouvoir créer un nouveau profil administrateur local, sans oublier de supprimer votre compte lié à un compte Microsoft), tout comme vous allez pouvoir laisser tomber la boutique d’applications Windows Store et télécharger vos applications directement sur les sites des éditeurs. Et puis, libre à vous de museler l’assistant vocal Cortana, l’assistant personnel de Microsoft, en vous rendant dans le menu Démarrer puis dans la section Paramètres. Si vous avez suivi ce tutoriel à la lettre, alors vous serez au moins assuré(e) que Microsoft n’aura que très peu de chances de collecter la moindre de vos données.