Des astuces naturelles pour purifier l’air dans une chambre

Par Falimalala 
 3 minutes
Bricolage
Chambre à coucher

Chambre à coucherjeanvdmeulen/Pixabay

De nombreux maux sont dus à l’air qu’on respire. On passe la majorité de son temps à l’intérieur de la maison, pourtant, l’air qui s’y trouve est plus pollué qu’à l’extérieur.

Comment purifier l’air dans une pièce ?

Eviter les produits ménagers

Les différents produits usuels tels que les nettoyants contiennent des matières chimiques. Quand on fait le ménage, on libère dans la chambre des matières irritantes pouvant provoquer des embarrasses respiratoires ou encore des allergies. Il faut ainsi éviter de fusionner des matières entre elles au danger de provoquer des émanations nocives. Il faut alors privilégier des produits simples tels que le vinaigre et le bicarbonate. De plus, il faut s’aérer durant et après chaque utilisation.

Généralement, il n’existe aucun produit qui peut évincer radicalement les polluants. Il faut alors se méfier des senteurs du neuf ou du propre, parce que les parfums d’atmosphère ou les produits ménagers additionnent des parcelles ainsi que des composants organiques pouvant irriter les voies respiratoires ou provoquer des allergies.

Faire attention au bricolage de la chambre

Les peintures fraîches sont très dangereuses pour la santé. Leur odeur provoque des gênes respiratoires et est risquée pour les sujets sensibles ou souffre d’allergies. Autrement, il faut faire attention aux émanations et aux vêtements. De même, les divers produits de bricolage comme les colles, les vernis, les solvants et les autres matières de construction dégagent des substances toxiques durant et même après les travaux.

Il faut donc penser à aérer convenablement la chambre concernée et prendre le temps avant d’aller y dormir. Actuellement, certains produits intègrent sur leur emballage le taux de COV. Il faut alors lire attentivement les étiquettes et utiliser des produits A+.

D’ailleurs, certains matériaux de construction et les meubles ont une visée directe sur la qualité d’air à l’intérieur de la maison. Étant composés de colles, les mobiliers dispensent des composants organiques évaporables dans l’atmosphère, même un certain temps après leur achat. Il faut donc interdire leur accumulation dans les chambres peu aérées et attendre quelques jours pour y dormir.

Bien aérer la pièce

Il est crucial d’ouvrir grand les fenêtres toute la journée, même durant les saisons hivernales. Cela permet en effet de renouveler l’air de la chambre. Pourtant, il faut faire très attention, car cela ne prévient en aucun cas de ventiler.

Une ventilation optimale vide l’air altérée, transporte de l’air neuf qui détrempe les polluants et prévient l’humidité ainsi que les accumulations.

Faire usage d’une ventilation à double écoulement

L’aération à double flux est un système de ventilation très économique qui ne consomme que peu d’énergie tout en limitant les pertes en chaleur relatives à la reconduction de l’air. En plus de cette économie d’énergie, il permet aussi de filtrer l’air et éviter l’entrée des polluants externes et les allergènes.

Le pistage des moisissures

Un excès d’humidité provoque la formation des moisissures. Mis à part leur effet inesthétique ainsi que les dommages qu’elles peuvent causer sur l’habitation, les moisissures peuvent aussi provoquer des problèmes sanitaires et sont source d’allergies diverses. Elles sont en fait très nocives pour la santé et tous les résidents.