Les lipides sont-ils dangereux pour la santé ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Cuisine
Huile d'olive

Huile d'oliveRitaE/Pixabay

Aussi appelés graisses, les lipides ont une assez mauvaise réputation. Certaines personnes veulent les éliminer de leur alimentation pour éviter d’en stocker et être en bonne santé. Mais sont-ils vraiment dangereux pour la santé ?

Les lipides sont des molécules organiques. Chaque molécule est constituée d’au moins un acide gras.
Les lipides font partie des macronutriments (avec les glucides et les protéines). Ils sont les plus énergétiques des 3 (9 kcal pour 1 g de lipide contre 4 kcal pour 1 g de glucide et protéine).

À quoi servent les lipides ?

Comme suscité plus haut, les graisses fournissent de l’énergie au corps. Elles assurent aussi d’autres fonctions. Par exemple, elles permettent de produire des hormones en quantité suffisante comme la testostérone et autres hormones sexuelles. Elles régulent aussi la température corporelle. Les vitamines liposolubles (vitamine A, D, E, K) ne peuvent être transportées et absorbées par l’organisme sans les lipides. Elles sont des constituants des membranes cellulaires (cerveau, neurones, peau, cheveux, etc). Ainsi, les graisses sont indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Quels lipides sont dangereux pour la santé ?

Même si les lipides sont indispensables pour le corps, certains d’entre eux sont très dangereux pour la santé.

Les acides gras trans et acides gras hydrogénés

Certes, ces lipides améliorent le goût des aliments, mais il ne faut surtout pas en consommer. D’abord, ils favorisent la formation de graisse abdominale. De plus, en les ingérant, les risques de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diabète augmentent considérablement. Ces graisses se trouvent surtout dans tout ce qui est fritures (frites, beignets, chips) et aliments industriels (biscuits, pâtisseries, charcuteries).

Quels lipides sont indispensables pour la santé ?

Voici les lipides qui s’avèrent bénéfiques et indispensables pour la santé.

Les acides gras polyinsaturés

Il existe 2 familles de ces acides gras : les oméga-3 et les oméga-6. La première famille aide à lutter contre les dépressions, les maladies cardiaques. Les oméga-3 permettent aussi de fluidifier le sang. De leur côté, les oméga-6 réduisent le taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL) dans l’organisme. Ils favorisent aussi la coagulation du sang.

Il est important d’équilibrer l’apport entre ces 2 acides gras (ratio oméga 6/oméga 3 de 5/1 au maximum). Si on dépasse ce ratio (par exemple 6 oméga-6 pour 1 oméga-3), les risques de maladies cardiaques, arthrites, cancers s’accroîtront.

Les oméga-3 sont présents dans l’huile de colza et les poissons gras tels le saumon, thon blanc, sardine, etc. Tandis qu’on trouve les oméga-6 dans l’huile de soja, de tournesol, les noix.

Les acides gras mono-insaturés

Les oméga-9 sont les plus connus pour être des acides gras mono-insaturés. Ils favorisent la diminution du taux de cholestérol dans le sang (surtout du cholestérol LDL). Moins de douleurs musculaires et moins de risque de crise cardiaque avec ces acides gras. On les retrouve dans l’huile d’olive, l’avocat et les oléagineux (noix de macadamia, amandes, etc).

Quel lipide est à consommer à quantité modérée ?

Il existe des lipides qui sont bénéfiques pour la santé, mais qui doivent être consommés à quantité modérée.

Les acides gras saturés

Ces acides gras sont réputés pour augmenter le taux de cholestérol LDL. Cela peut provoquer des maladies cardiovasculaires (surtout si ces acides gras sont ingérés en grande quantité). Néanmoins, ce sont eux qui participent le plus aux synthèses des hormones sexuelles. Le beurre, les graisses des viandes rouges, les viandes grasses, les produits laitiers entiers contiennent tous des acides gras saturés.