Le Basenji, chien qui n’aboie pas

Par Falimalala,  publié le 21 décembre 2018 à 15h07, modifié le 21 décembre 2018 à 15h10.
 3 minutes

Famille

Le chien Basenji est un drôle de race. Il n’aboie pas, fait sa toilette à la façon des chats, mais c’est un grand chasseur. Pour ceux qui aiment s’aventurer dans les forêts, c’est le compagnon idéal.

Quelles sont les qualités d’un basenji ?

L’allure et le comportement d’un chien de chasse

La race basenji tient son origine d’un canin Africain venant d’une région du centre Afrique. Les mâles sont plus grands que les femelles. Ils mesurent 43 cm contre 40 cm. Très robuste, cette race de chien peut vivre jusqu’à 13 ans en moyenne. Sa robe est constituée de poils fins, courts, serrés et luisants. Noir et blanc, rouge et blanc, fauve et blanc ou feu et blanc sont les couleurs les plus communes.

Les extrémités des pattes et de la queue sont blanches. Le basenji est un chien très rapide et agile. Il est doté d’une vigilance et d’un flair incroyables ce qui lui donne les instincts d’un chien de chasse. De plus, à la différence des chiens de son genre, il n’aboie pas, mais fait juste glapissements ou des gloussements.

Un chien indépendant en toilettage

La race basenji est un chien très indépendant quand il s’agit d’hygiène. C’est un animal très propre qui ne dégage aucune odeur. Il fait lui-même sa toilette quotidienne à la manière des chats. Ce qui est peu commun pour un animal de ce genre. Il est facile de s’en occuper, car il n’exige qu’un bain par année. De même, son pelage ras ne demande qu’un brossage hebdomadaire.

Utilisez un gant en caoutchouc pour faire tomber les poils morts. Cette action permet également à la glande sébacée de produire un luisant naturel pour faire briller les poils.

Comment devenir le maitre idéal pour un basenji ?

Savoir s’adapter à son comportement

Cette race particulière de chien est très calme, mais il s’ennuie très vite. I ne faut pas le laisser sans compagnie, car il risque d’adopter un comportement destructeur. Avec son instinct de chasseur, il est conseillé de le tenir toujours en laisse lors des promenades pour éviter qu’il part en course. Sinon il est presque impossible de le rattraper.

C’est un gardien très alerte, car c’est un observateur très vigilant. Bien qu’il soit calme est intelligent, le basenji est un chien assez têtu qui ne se laisse pas manipuler facilement. Il doit donc recevoir une éducation ferme et précoce, et aussi beaucoup d’exercice physique.

Adopter le bon comportement

Étant très actif, le basenji a besoin d’une alimentation adaptée à l’intensité de son activité physique. Il est prédisposé à des maladies génétiques comme le Syndrome de Fanconi. Quelques passages chez le vétérinaire sont utiles. Il a besoin d’espace propre et ouvert pour qu’il puisse courir et dépenser son énergie. Toutes les situations familiales conviennent. Il est compatible avec la présence d’enfants, de même que c’est un bon ami pour les personnes âgées.

En revanche, c’est au niveau du maitre qu’il y a certaines conditions à respecter. Celui-ci doit être actif puisque ce chien a besoin de s’exercer dans la mesure du possible. Il faut qu’il soit aussi disponible à le promener souvent chaque semaine. Et enfin, le basenji déteste la solitude, il faut que le maître soit plus présent pour lui.

Si votre profil converge avec ces critères, sautez-le pas et adoptez un basenji.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (123 notes, une moyenne de : 4,22 sur 5)