Comprendre le syndrome d’Anna Karénine

Par Falimalala,  publié le 4 avril 2019 à 19h11.
 3 minutes

Famille

Mains, tatouage ancre

Mains, tatouage ancreTakmeomeo/Pixabay

En évoquant le symptôme d’Anna Karénine, il ne s’agit pas du dénouement dramatique que la comédienne a choisi du livre, mais la relation affective qu’elle a vécue et qui l’a menée à repousser ses limites.

Quel est le syndrome de l’amour passionné ?

Tout savoir sur Anna Karénine et ses dissuasions

Une personne ayant vécu un amour passionné, va continuer à affectionner cette sensation brute tout au long de sa vie, malgré la souffrance que cela a pu bien lui apporter, notamment lors de l’abandon de cet amour. Les relations par obsession font parfois sentir plus vivants.

Elles remplissent d’émotions et ainsi, elles rendent plus résistantes les unes comme les autres, telles que l’attirance physique, la relation émotionnelle, la promesse mutuelle ainsi que l’obsession. Cette dernière correspond à une sensation apte à faire la personne concernée la plus essentielle de l’univers.

Pourtant, il existe des dangers imminents à ce genre de relations et qu’il importe de prendre en considération.

Une perte de contrôle

Le syndrome de l’amour passionné est senti par des sujets étant dans une puissance autre que celle de l’amour propre. Ils souffrent réellement de ce que nous désignons un problème obsessionnel affectif se caractérisant généralement par un abandon de contrôle de soi ainsi que par une corrélation absolue dont les barres du sujet sont incessamment repoussées.

Il devient de ce fait en mesure de lâcher sa propre famille pour la personne qu’il aime, d’abandonner tout ce qui le détermine, et de se conquérir à l’épreuve de l’autre personne afin de pouvoir la garder.
Les dangers relatifs à l’amour passionné

Une passion dangereuse

Le syndrome d’Anna Karénine se détermine avec une attitude développée dans laquelle un sujet éprouve un amour ou une relation affective provoquant souvent la perte des barres de la raison. Le patient est ainsi laissé de manière sauvage à porter par ses émotions et ses pensées.

C’est une passion dangereuse aussi bien pour l’individu que la personne de ses affections et tout ce qui l’environne.

Une anxiété permanente

L’amour ressenti par la personne atteinte de ce type de syndrome n’octroie pas d’authentique bonheur. En fait, il correspond à une source de crainte engendrée par la peur de perdre la personne aimée ou de ne pas l’avoir en permanence à ses côtés, ou de se faire tromper, etc.

Ainsi, toutes ces angoisses engendrent une anxiété permanente dont il est difficile de s’en extirper. De cette manière, le sujet égare petit à petit son attachement en soin, sa stabilité émotionnelle et son épanouissement.

Il va focaliser sa vie entière autour de l’individu qu’il affectionne, de façon si envoûtée qu’il va perdre toute son existence. C’est en effet un amour entièrement destructeur.

La solution à adopter

Pour éviter de tomber dans ce grand piège, il faut prendre en compte certains facteurs cruciaux. Il faut avant tout éviter de chercher à gâter le vide quand nous entrons dans une nouvelle relation. Cette recherche de la moitié peut s’avérer un leurre.

Il est aussi fortement conseillé de faire très attention à ne pas installer avec son partenaire un amour privé de liberté, car cela nous empêche certainement de vivre en étant épanouis.

À noter que quand la priorité de notre existence est une seule et unique personne, nous pouvons prendre beaucoup de choses en laissant de côté toutes nos passions.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (532 notes, une moyenne de : 3,71 sur 5)