Le chow-chow : un chien au caractère félin

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Le chow-chow.

Le chow-chow. Pixabay.com

Le chow-chow est un chien exceptionnel. Il diffère de ses congénères à cause de son apparence, mais surtout de son caractère. Le chien chocho est un parfait mélange entre chien et chat.

Comment s’occuper d’un chien chow-chow ?

Connaitre ses particularités physiques

Le Chow-chow est une l’une des plus anciennes races canines au monde. Ses ancêtres étaient d’origine chinoise. C’est un chien de taille moyenne. Le mâle mesure 48 à 56 cm tandis que la femelle est de 46 à 51 cm. Le poids varie dans les 45 à 70 lb. Ses poils sont denses et droits, ce qui donne à l’animal une apparence léonine.

Cependant, il existe des variétés à poil court comme il existe celles à poil long. Le pelage est unicolore, du blanc, au gris bleu. L’une des particularités physiques marquantes du chow-chow est qu’il a la langue bleue.

Cerner ses exigences alimentaires

La quantité et le type de nourriture du chow-chow dépendent de son poids, son âge et sa santé. Il demande un régime varié sans quoi il pourrait être victime de désordre intestinal. À

la différence des autres chiots, au sevrage, quatre types de repas sont nécessaires au petit chow-chow. Ce ratio diminue progressivement au fur et à mesure qu’il grandit à raison de 3 repas à trois mois et 2 à sept mois. On gardera ce rythme jusqu’à un an et demi, âge à laquelle, il n’aura besoin que d’un seul repas tous les soirs. Attention aux nourritures trop riches et abondantes, il risquerait de faire de l’embonpoint.

Lui procurer un bon toilettage

Le chow-chow a besoin d’un toilettage régulier. Ses longs poils doivent être brossés au quotidien pour éviter les nœuds. Pour ceux à poil court, un à deux entretiens par semaine suffisent. Pour favoriser un meilleur démêlage, il faut vaporiser avec de l’eau.

De cette façon, on ne risque pas d’endommager la fourrure. Il faut également veiller à ne laisser aucune saleté dans les plis de son visage. Pour que le toilettage ne devienne une corvée, habituez-le dès son jeune âge à ce petit rituel.

Comment être un bon maître pour le chien chow-chow ?

S’adapter à son comportement

Le comportement du Chow-chow est très particulier. En fait, il ressemble plus à un félin qu’à un chien. Il est calme et très indépendant. Il est assez réservé. Il peut paraître froid et distant, mais il adore la compagnie de son maître, quoiqu’il montre rarement des signes d’affections. Cette race n’aime pas le jeu, il ne conviendrait pas à des petits enfants.

Pour pouvoir apprécier sa présence, il faut savoir le comprendre. Selon de récentes études d’ADN, cet animal unique consacrerait majorité de son temps à s’occuper de sa famille et à la protéger. C’est donc un bon gardien. Il se montre toujours méfiant avec les inconnus et reste très peu sociable.

Lui offrir l’environnement idéal

Peu bruyant et peu actif, le chow-chow s’adapte bien à la vie en appartement. De plus, il s’adapte difficilement à la chaleur et se fatigue rapidement. Il faut éviter les longues promenades fastidieuses. Une sortie par semaine est suffisante. Toutes les situations familiales lui conviennent, seulement, il n’aime pas trop les enfants turbulents.

Il s’agit d’un chien têtu et difficile à éduquer. Il demande beaucoup de patience et de persévérance. Comme on dit, le chien chow-chow ne s’éduque pas, il s’apprivoise. Si vous êtes une personne tranquille, qui n’aiment pas trop dorloter et câliner, alors vous êtes le meilleur ami du chow-chow.