Pourquoi stériliser un chien ?

Par Falimalala 
 4 minutes
Famille
Vétérinaire, chirurgie

Vétérinaire, chirurgieskeeze/Pixabay

La stérilisation des chiens est une pratique courante pour les animaux qui ne sont pas voués à se reproduire. Pourtant, elle suscite encore beaucoup d‘interrogations. Est-ce donc une intervention obligatoire et à quoi cela sert-il ?

En quoi consiste la stérilisation chez les chiens ?

Stérilisation : une ablation des organes génitaux

La stérilisation d’un chien doit se pratiquer le plus tôt possible, avant ses six mois. Elle consiste à enlever les parties génitales de l’animal. Le mâle subit une castration des testicules pour lui permettre de rester en vie plus longtemps. À la base, la castration est faite pour éviter à l’animal de marquer son territoire et de féconder la chienne des voisins.

Cette opération amoindrit les risques de maladie et diminue son instinct sauvage. C’est-à-dire qu’il devient moins bagarreur, et plus paisible.

Chez la femelle, l’ovariectomie ou l’ablation de l’utérus protège des maladies liées aux dérèglements hormonaux. La stérilisation se fait après ses premières chaleurs ce qui supprime les risques de tumeur mammaire, de kyste ou de grossesse nerveuse.

Stériliser son chien pour des raisons comportementales et médicales

Il existe deux raisons fondamentales qui peuvent conduire à une stérilisation, l’une comportementale et l’autre médicale. Chez le chien, par exemple ; la castration permet de réduire les risques de fugue, d’agressivité ou de saillies intempestives.

Le maître n’aura plus à s’inquiéter des plaintes des voisins sur les bagarres des chiens devant leur maison ou le piétinement de leur jardin.

La raison médicale en est que cette pratique prévient un certain nombre de maladies d’origine hormonale en particulier l’hypertrophie prostatique. Chez la chienne, la stérilisation l’empêche de se reproduire. Elle évite à nombreuses affections de se produire. Les infections, les tumeurs ovariennes, la pseudo-gestation ne seront plus à craindre.

Quels sont les avantages et les risques d’une stérilisation ?

Une pratique avantageuse, mais pas sans risques

L’ablation des organes génitaux des chiens présente de nombreux avantages tant pour l’animal que pour son maître. Elle sert de barrière à de nombreuses maladies. Si les chiens non castrés sont fréquemment sujets à des problèmes génitaux, les chiens stérilisés le sont moins.

Avec l’avancée de la technologie, cette chirurgie n’est pas du tout douloureuse pour l’animal. Le vétérinaire lui administre des morphines pour qu’il ne sente rien pendant l’opération. Après son réveil, soyez donc sûr que votre canin sera très vite remis sur pied. Il faut quand même dire que la stérilisation est une intervention lourde, qui n’est pas sans risques.

Les risques anesthésiques sont toujours présents, mais pas fréquents. Il se peut que le chien ne se réveille pas après l’intervention. De même, des effets secondaires comme la prise de poids excessive sont à redouter.

Il existe une solution alternative

On comprend que castrer son chien ne réjouisse pas toujours son maître. En plus des risques physiques, le traumatisme moral peut être un grand blocage. Il existe alors une alternative efficace, mais modérée. Depuis quelques années, l’administration d’antihormones mâles ou progestatifs était pratiquée.

Aujourd’hui, des implants de desloréline sont utilisés en qualité de castration chimique. Son effet dure douze mois. Pour les femelles, les contraceptifs en comprimés sont à éviter.

Il vaut mieux opter pour un contraceptif injectable. L’injection se fait tous les cinq mois. Ceci est beaucoup moins toxique, mais pas totalement anodin sur plusieurs années d’utilisation.

La stérilisation n’est en aucun cas un acte de barbarie, mais bien une manière d’améliorer la vie de nos compagnons et la nôtre par la même occasion.