Comment planter le chou pommé ?

Par Falimalala,  publié le 8 novembre 2018 à 16h40.
 3 minutes

Jardinage

Chou blanculleo/Pixabay

Il existe deux grandes catégories de choux pommés : les choux à feuilles lisses et les choux à feuilles cloquées. Voici des conseils qui vous permettront de réussir sa culture.

Réussir la culture du chou pommé

Où planter le chou ?

Les choux pommés comme les choux de Milan sont des plantes gourmandes. Pour en réussir la culture, vous aurez donc besoin d’une terre bien fumée que vous aurez préalablement enrichie avec un compost ou un fumier mûr.

L’emplacement préféré des choux est sur un sol profond et avec une acidité légère. Il est préférable de le planter là où le soleil est présent. Toutefois, si l’endroit est légèrement ombragé, ce ne sera pas un souci. Quant aux climats, opter pour le climat frais et pluvieux pour le cultiver.

Quelle est la période de semis idéale ?

La période de semis idéale dépendra de la variété de chou que vous souhaitez planter. Généralement, les informations se référant au semis et la plantation figurent sur le sachet des graines. Faites donc attention à ce détail.

  • En printemps, la plantation du semis devrait se faire entre mi-août et fin octobre
  • En été, la plantation du semis devrait se faire entre mi-février à fin mars
  • En automne, la plantation du semis devrait se faire entre début mars et mi-mai
  • En hiver, la plantation du semis devrait se faire entre mi-mai et mi-juin

Vous pouvez directement mettre en terre le semis. Mais la préparation ou l’achat de plants à repiquer est plus confortable. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette méthode est la plus plébiscitée.

Une fois que le semi se développe bien, les plants seront à installer au potager pour un emplacement définitif. Pour un repiquage en pleine terre, les plants ont besoin d’être enfoncés jusqu’aux premières vraies feuilles.

Comment l’entretenir ?

L’entretien du chou est indispensable pour assurer une bonne récolte. Voici les différents types d’entretien nécessaire : le sarclage, le binage et surtout l’arrosage régulier. Vous remarquerez que la croissance du chou prend beaucoup de temps.

Ainsi, les diverses opérations citées ci-dessous doivent être réalisées régulièrement et sur le long terme. Pour les agriculteurs qui ont l’idée de pailler le sol avec des couches successives de tontes, l’entretien peut être espacé ou réduit.

Comment éviter les maladies et les ravageurs ?

Les choux sont des plantes que les ravageurs affectionnent particulièrement. En les cultivant, vous devez vous préparer à rencontrer la mouche du chou, la piéride et les altises. Heureusement, il existe plusieurs moyens qui vous permettront d’y lutter efficacement.

Mais la meilleure technique de prévention est de poser un voile anti-insectes. Quant aux maladies, l’une des plus virulentes est la hernie du chou. Il n’y a pas de solutions naturelles contre ce dernier. Pour l’éviter au maximum, vous devez respecter les rotations au potager (ne pas cultiver le chou à un endroit unique avant 5 ans de culture).

Quand récolter ?

La récolte du chou se fait, généralement, entre le 4e et le 7e mois qui suivent la plantation. Pour le récolter, il faut couper la tête au couteau.

Cette astuce à obtenu 4,19/5 à partir de 300 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles