Poireaux : vertus, culture et astuces culinaires

Par Falimalala,  publié le 8 octobre 2018 à 22h41.
 3 minutes

Jardinage

Des poireaux. Couleur/Pixabay

Le poireau ou l’Allium porrum est un légume appartenant à la famille botanique des Liliacées. C’est une plante potagère développant de longues tiges vertes partant sur une base blanche.

Quels sont effets bénéfiques des poireaux ?

Les poireaux sont essentiellement bons pour la santé. C’est une excellente source de Provitamines A, des Fibres, de Potassium, de Sodium et des Vitamines C et E.

Ses propriétés médicinales

Les vertus thérapeutiques des poireaux sont connues depuis l’Antiquité. Naturellement riches en antioxydant et éléments sulfurés essentiels à la santé, les poireaux peuvent prévenir les cancers de l’estomac, des seins et des poumons. Ils sont particulièrement très prisés pour leurs propriétés diurétiques. Leur consommation peut soulager un problème de rétention urinaire.

Le sirop à l’extrait de l’essence des poireaux est de même efficace pour remédier aux inflammations chroniques ou aiguës des voies respiratoires. Le bouillon de ce légume a un effet bénéfique contre les gouttes articulaires ou encore les angines. Les poireaux régularisent également le fonctionnement intestinal et traitent miraculeusement la constipation.

Autres bienfaits notoires des poireaux

Ils jouissent d’une propriété maturative, tonique, adoucissante et calmante. Les poireaux sont aussi une plante vivace moins calorique. À forte raison pour laquelle les diététiciens conseillent l’intégration de cet aliment dans le cadre d’un régime amincissant. Ils participent également à la régulation à la normale du taux de cholestérol.

Conseils de jardinage des poireaux

Les poireaux sont des plantes d’hiver. Ils approuvent une excellente résistance contre le froid. En effet, pour bien cultiver des poireaux dans son coin potager, il importe de les planter durant les saisons hivernales.

Le semis et le repiquage du poireau

La période propice pour semer les poireaux s’étale au mi-janvier à mi-septembre. Pourtant, la culture de ce légume peut toujours se faire à toute saison à condition de les abriter dans un local en serre. Il faut toujours semer en premier les variétés de poireau d’été et puis les hivers.

Il faut les repiquer lorsqu’ils atteignent le diamètre d’un crayon. Le repiquage des poireaux est simple. Il convient tout simplement de les arracher, écourter leurs feuilles et sectionner leurs racines à 1 cm.

Le buttage

Pour profiter davantage le blanc des poireaux, il est important de butter régulièrement leurs pieds. C’est une approche cruciale pour réussir leur plantation. Le procédé consiste à ramener la terre de plantation au pied du légume pour obtenir une butte plutôt légère. Ce sera la partie sous terre qui reste blanche.

L’arrosage

Pour entretenir une culture de poireaux, l’arrosage ne doit jamais être négligé. Lors des périodes à forte pluviométrie, les eaux de pluie suffisent pour combler les besoins en eau du légume. N’hésitez pas à faire une irrigation copieuse pour une culture précoce durant les saisons de fortes chaleurs.

Quelques astuces culinaires

C’est la partie blanche du poireau qui est le plus utilisé dans les recettes culinaires. En vue de l’obtenir, il suffit de couper les feuilles à la base. Pensez à bien laver les zones vertes des poireaux qui sont les niches de terre. Pour une entrée légère, ils peuvent être incorporés avec de la vinaigrette. Ils sauront rehausser la saveur d’un gratin, des tartres salés, les quiches ou encore les boulettes de légumes.

Cette astuce à obtenu 3,25/5 à partir de 55 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles