Planter des oignons en 9 étapes

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage

Les oignons sont des légumes très utilisés au quotidien. Pour pouvoir puiser leurs vertus incontestables, prendre soin de sa plantation peut s’avérer une excellente solution. Voici comment procéder en 10 étapes.

Quelles sont les étapes à favoriser pour planter des oignons ?

La sélection des oignons

Bien qu’il existe un grand nombre d’espèces d’oignons, il est primordial de savoir faire le bon choix. Les couleurs des oignons diffèrent le goût de ceux-ci. On cite les oignons rouges, les jaunes et les blancs.

La sélection des oignons doit se faire en fonction du moment de plantation. Il y a en effet, les oignons à jour long qui poussent très vite en été et les oignons à jour court qui germent essentiellement en hiver.

Choisir le mode de plantation

En général, il y a plusieurs façons pour planter les oignons, une plantation avec les bulbes ou avec les graines. Les bulbes sont plus meilleurs que les graines puisqu’ils sont plus solides aux intempéries.

Il est également possible de cultiver les oignons avec des boutures. Le mieux c’est de toujours demander les avis d’un professionnel en pépinière pour bien choisir l’espèce d’oignon la plus adapté au sol de la région.

Le choix de l’emplacement

Les oignons sont un peu vulnérables au vent et au coup de soleil trop fort. En effet, privilégiez un terrain d’implantation ombragé et moins ensoleillé. Pensez également à vérifier la teneur d’argile dans le sol pour que les oignons puissent se développer dans les meilleures conditions.

Labourer le sol

La culture d’oignon n’a pas trop besoin d’un terrain soigneusement meublé. Pour la préparation du sol, réalisez tout d’abord un labour d’une profondeur de 15 à 20 cm. Supprimez les mauvaises herbes et les petits cailloux dans le sol.

Traçage du nivelé sur le sol

Il nous faut un croc pour tracer le niveler du sol de plantation. Pour obtenir un plan de travail plus soigné, utilisez un râteau.

Repérage des sillons

Crayonnez les rangs des semis des oignons avec un cordeau. Et puis, creusez un sillon plus ou moins profond pour pouvoir enterrer les graines. S’il y a un grand nombre de rangées, il faut bien aérer les espaces avec un écart de 20 cm entre deux creux.

Ensemencement des graines

Après le repérage des sillons vient l’ensemencement des graines. Il faut semer d’une manière régulière les semis en utilisant un semoir à mains. Ce petit outil permet de semer des graines avec précisions et avec la quantité idéale pour chaque creux.

Tassage et ramassage

Recouvrez les graines d’oignons avec les terres du sillon en maniant un râteau. Les dents du râteau vont tasser les terres de bord et feront en sorte que les graines soient en entier contact avec le sol du terrain de plantation.

Arrosage des oignons

Après le terreautage, arroser les graines avec quelques pluies fines et légères d’eau. Cette étape optimisera naturellement la germination des graines.

Il ne faut pas rendre le sol trop humide ou bourré d’eau pour éviter que les graines sortent de la terre. Pour favoriser un bon sarclage, il est très important de maintenir la fraîcheur du sol.