Les 5 types de cancer gynécologique que vous devez connaître

Par Falimalala 
 4 minutes

Santé

Femme en larmes.

Femme en larmes. Counselling/Pixabay

Des milliers de femmes sont reconnues être malade au niveau des organes reproducteurs. Des cancers sont diagnostiqués. À ce sujet, les traitements et les préventions dépendent du stade de la maladie.

Quels sont les 5 types de cancer gynécologique ?

Le cancer du col de l’utérus

Le col de l’utérus est la partie basse de l’utérus. Elle mène vers le vagin. En effet, le cancer au niveau de cet organe est de plus en plus fréquent depuis l’utilisation du préservatif.

Cette maladie existe suivant deux formes, le premier touche le col de l’utérus, et le second concerne l’endomètre. Le cancer du col de l’utérus touche les femmes âgées de plus de quarante ans, mais il peut aussi toucher les jeunes femmes.

Dans la plupart des cas, les symptômes ne sont pas visibles. Mais une fois que le cancer atteint un stade plus avancé, nous pouvons constater des saignements, soit lors des rapports sexuels, soit après les rapports sexuels.

À cela s’ajoutent également les douleurs pelviennes, et l’apparition des pertes vaginales. Son traitement dépend du stade de la maladie.

Le cancer des ovaires

Les ovaires sont les organes qui produisent les ovules tout en favorisant la sécrétion des hormones. Ils font donc partie des organes appareils reproducteurs. Mais quand les cellules des ovaires évoluent, elles peuvent atteindre un stade qui les transforme en cancer.

Le cancer de l’ovaire est souvent causé par l’abus du tabac, le surpoids, ou encore à cause de certains produits que nous utilisons. Il touche, dans la majorité des cas, les femmes âgées de plus de 56 ans. La chirurgie et la chimiothérapie sont les traitements existants pour ce type de cancer.

Le cancer de l’utérus

Si nous voulons aborder le sujet du cancer gynécologique le plus courant chez la femme, il s’agit du cancer de l’utérus. Non seulement il est transmis génétiquement, mais d’autres causes peuvent également le faire apparaître. D

ans la liste, nous pouvons citer en premier lieu, un dérèglement au niveau des hormones, en second lieu, l’obésité, en troisième lieu, une hypertension artérielle, et en dernier lieu, le diabète type 2.

Ce cancer peut se détecter par des saignements en dehors des règles, des sécrétions de pertes vaginales accompagnées de sang.

Nous pouvons aussi constater des saignements après les rapports sexuels. Au sujet de son traitement, le recours à une ablation de l’organe reproducteur féminin est nécessaire. C’est pourquoi, après le traitement, la femme sera stérile.

Le cancer du vagin

Le cancer du vagin est le cancer le plus rare qui existe au niveau de l’appareil reproducteur féminin. Les facteurs génétiques, les saignements hors des périodes des règles, l’obésité, les dérèglements des hormones, sont les symptômes de ce cancer.

Et les causes sont identiques à ceux du cancer de l’utérus. Quant au traitement, il varie en fonction du stade du cancer. On peut citer la radiothérapie, la chimiothérapie, et la chirurgie.

Le cancer de la vulve

Le cancer de la vulve se situe sur la partie externe des organes féminins. Plus précisément au niveau des petites lèvres. Elle résulte d’une évolution anormale des cellules.
Les symptômes se présentent sur la partie externe du corps humain.

Ils sont donc visibles et sensibles. Nous pouvons citer le changement de l’apparence de la vulve, les démangeaisons, l’épaississement de la peau de celle-ci, sans oublier les douleurs et les picotements. Les douleurs varient en fonction du stade de la maladie.

Le traitement se rapporte au stade de la maladie. La chimiothérapie et la chirurgie sont nécessaires quand le cancer débute. Mais si elle est à un stade plus avancé, nous pouvons recourir à l’ablation des organes déjà atteints.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (318 notes, une moyenne de : 3,71 sur 5)