Maladie de Verneuil : définition, causes, symptômes

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Un laboratoire.

Un laboratoire. DarkoStojanovic/Pixabay

La maladie de Verneuil, en avez-vous déjà entendu parler ? Cette maladie de la peau est peu connue, mais touche, malheureusement, plus de personnes que l’on ne pense.

La maladie de Verneuil, qu’est-ce que c’est ?

La maladie de Verneuil, qui est également connu sous le nom d’hidradénite suppurée est une maladie dont on ne parle pas souvent. Et pourtant, il s’agit d’une maladie de la peau qui est assez fréquente et qui touche 650.000 personnes en France.

Caractérisés par l’inflammation des follicules pileux, ses symptômes sont dans la plupart du temps visible sous les plis de la peau. Que vous en soyez atteint ou non, il est judicieux de connaitre exactement le fonctionnement de cette maladie pour pouvoir trouver les traitements adéquats.

C’est en 1854 que le chirurgien Verneuil (d’où le nom de la maladie) décrit pour la première fois cette maladie de la peau inflammatoire, chronique et suppurative. Elle se manifeste par l’apparition d’un ou plusieurs nodules douloureux et d’abcès sous la peau.

Si actuellement l’on ne parle pas assez de cette maladie, il est important de savoir qu’elle touche près de 1 % de la population mondiale. Sans traitements adéquats les lésions peuvent rester des années. Dans certains cas, ils peuvent même entraîner des conséquences graves.

Quels sont les symptômes ?

Le premier signe évident de cette maladie est la présence d’une inflammation douloureuse au niveau des plis de la peau (notamment l’aine et les aisselles) ou encore les parties qui subissent des frottements réguliers (notamment les seins et les cuisses).

Les autres symptômes dépendent, ensuite, du type de localisation, de la sévérité ainsi que de la personne concernée. Sans prise en charge, lesdits symptômes évoluent. C’est même grâce à eux que l’on reconnaît la gravité de la maladie.

Stade 1

Dans le premier stade de la maladie, vous observerez l’apparition de quelques éruptions, pustules et abcès. Normalement, ces derniers guérissent et n’entraînent aucune cicatrice. C’est même à cause de cela que les personnes atteintes ne voient pas l’intérêt d’aller consulter un médecin.

Stade 2

Le stade 2 est synonyme de cicatrice. Les abcès se forment sur différentes parties du corps et laissent des cicatrices bien visibles. Certaines cavités sous-cutanées se créent, également, et secrètent du pus. S’il n’y a pas encore d’intervention médicale à ce stade, les complications risquent de laisser de graves séquelles sur la peau.

Stade 3

Les inflammations deviennent douloureuses et continues. Les abcès déjà présents forment alors des fistules qui se relient entre elles. Dans les cas les plus graves, ces fistules entraînent des lymphœdèmes.

Quelles causes ?

Les causes de la maladie de Verneuil sont encore inconnues. Toutefois, il existe certains facteurs qui influencent l’apparition de la maladie :

  • Les facteurs héréditaires
  • Les hormones
  • Le tabagisme
  • Le surpoids
  • Le stress
  • L’excès de transpiration
  • Certaines maladies : diabète, maladie de Crohn, rhumatisme, thyroïde, etc.

Il est important de préciser que cette maladie n’est pas contagieuse.