MST : reconnaitre les symptômes d’une infection à chlamydia

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Un laboratoire.

Un laboratoire. DarkoStojanovic/Pixabay

Dans la liste des maladies sexuellement transmissibles les plus fréquentes, nous retrouvons l’infection à chlamydia ou la maladie silencieuse. Si elle est dépistée à temps, cette infection est très facile à traiter.

Comment savoir qu’on a une infection à chlamydia ?

Les symptômes de cette infection sont différents d’une personne à l’autre. Ainsi, elle peut être assez difficile à repérer. Il est par exemple important de préciser que les premiers signes ne sont pas les mêmes chez les hommes comme chez les femmes. Et pourtant, pour être diagnostiqué le plus rapidement possible, il convient d’être à l’écoute de son corps.

Dès que vous ressentez une quelconque sensation de gêne au niveau du bas ventre, il est indispensable de consulter un médecin. Le dépistage est, en effet, le seul moyen qui vous permettra de savoir si la bactérie est dans votre organisme ou pas.

Chez l’homme, le dépistage consiste à faire un prélèvement de l’urètre. Chez la femme, c’est un prélèvement vaginal.

La chlamydia, une maladie silencieuse

Si la chlamydia est appelée la maladie silencieuse, c’est pour une raison précise : elle est très souvent asymptotique. Si vous avez des symptômes de l’infection, ils deviennent visibles qu’au bout d’une ou 3 semaines après un rapport sexuel non protégé avec une personne porteuse de l’infection.

Toutefois, les symptômes peuvent mettre un peu plus de temps à se développer. Chez certaines personnes, ils peuvent même prendre des mois, voire des années, à se manifester.

Attention aux complications !

Sans traitement adéquat, la chlamydia peut infecter plusieurs années une personne. Mais il faut faire attention, car le fait de rester infecté durant un long moment, sans intervention médicale, augmente les risques de complications sévères.

Généralement, dès que le patient est diagnostiqué de la chlamydia son traitement consiste à la prise d’antibiotiques comme l’azithromycine ou l’érythromycine.

Ces derniers sont généralement très efficaces et permettent d’éliminer totalement l’infection. Néanmoins, si les symptômes reviennent, un autre traitement sera prescrit. Il est tout à fait possible d’être de nouveau contaminé, même après avoir pris régulièrement et à la bonne dose les médicaments prescrits par le médecin.

Repérer les symptômes de l’infection à la chlamydia

Pour reconnaître facilement l’infection de la chlamydia, il convient de repérer les principaux symptômes.

Chez les hommes
Les symptômes d’une infection à chlamydia sont assez nombreux chez les hommes :

  • Une sensation de brulure en urinant, en éjaculant
  • Des douleurs fréquentes au niveau des testicules
  • Un enflement au niveau des testicules
  • Un écoulement blanchâtre au niveau de l’urètre
  • Une forte fièvre

Une infection à chlamydia peut causer, chez l’homme, un risque élevé d’infertilité. Dans la plupart des cas, la bactérie entraîne également une inflammation du rectum et des douleurs fortes accompagnées de démangeaisons.

Chez les femmes

Cette maladie silencieuse est une infection assez courante chez les jeunes actifs sexuellement de 15 à 30 ans. Si elle n’est souvent accompagnée d’aucun symptôme, les femmes peuvent, toutefois, ressentir les signes suivants :

  • Une douleur au niveau du vagin
  • Des pertes blanches et jaunâtre
  • Une douleur en urinant
  • Des saignements survenant en dehors de la période menstruelle