Reconnaître et prévenir la tachycardie

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Médecin

MédecinDarkoStojanovic/Pixabay

Durant un effort physique, du sport ou juste à cause d’une émotion forte, le cœur peut battre plus ou moins vite. Il existe des maladies, dont la tachycardie qui affecte ces battements.

La tachycardie, c’est quoi ?

La tachycardie est une accélération du rythme cardiaque. Normalement, le cœur émet entre 60 et 100 pulsations par minute. La tachycardie survient lorsque les battements du muscle cardiaque dépassent les 100 pulsations à la minute.

Également appelée palpitation, cette affection pousse le cœur à battre de manière irrégulière. Pouvant être permanente ou transitoire, elle peut ne pas présenter de signes notables tout en étant dangereuse pour la santé. Ainsi, en cas de tachycardie répétée, il faut tout de suite se rendre chez un médecin.

Quels sont les symptômes et les causes de la tachycardie ?

Qu’elle soit passagère ou chronique, la tachycardie représente un danger pour la santé. On reconnait cette maladie grâce à certains symptômes comme les nausées, les vertiges, les tremblements, la panique ou les difficultés respiratoires.

Ces signes indiquant une tachycardie ont plusieurs origines selon les patients. Les palpitations peuvent donc être causées par le stress, l’anxiété ou un déséquilibre émotionnel. La fièvre, la déshydratation ou la surconsommation d’eau ainsi qu’un excès d’exercice ou la consommation de certains produits (café, tabac, alcool, drogue…) peuvent provoquer cette maladie.

Certaines affections physiologiques telles que les maladies coronariennes ou pulmonaires chroniques ainsi que l’hypertension ou l’hyperthyroïdie sont également à l’origine de la tachycardie.

Comment soigner la tachycardie ?

Comme pour toutes les maladies, il existe plusieurs moyens pour prévenir les effets de la tachycardie et pour limiter son apparition. Avec ce type d’affection survenant en cas de stress ou de déséquilibre émotionnel, le mieux est toujours de se détendre.

Dès que vous sentez une crise venir, arrêtez vos activités et essayez de vous calmer. Si ce n’est pas efficace, allez immédiatement chez un docteur. Pour soigner la tachycardie, vous pouvez aussi :

Recourir aux solutions naturelles

Employer des plantes médicinales contre les palpitations est une bonne idée. La mélisse ou la valériane vous aideront à vous détendre tandis que des plantes comme l’aubépine blanche allégeront vos problèmes de circulation et de respiration.

L’hydrothérapie est aussi une bonne solution. Pour éviter la tachycardie, vous pouvez vous mouiller les yeux et le visage avec de l’eau froide pendant 10 secondes plusieurs fois par jour.

Choisir une alimentation enrichie au potassium

Le manque de potassium dans l’organisme est l’une des causes de la tachycardie. Pour éviter cela, consommez le plus d’aliments contenant cet élément. Fruits ou fruits secs, légumes ou légumineuses, graines et champignons seront vos alliés à chaque repas.

Opter pour une meilleure hygiène de vie

Contre la tachycardie, rien ne vaut des habitudes de vie saines et appropriées. Pour ne pas souffrir de palpitations, vous devez donc laisser tomber les stimulants qui augmentent les battements de votre cœur.

Pensez aussi à pratiquer des activités physiques légères. La randonnée, le vélo ou même les massages vous feront du bien. Et bien sûr, n’oubliez pas de vous détendre au quotidien. Écoutez de la musique, lisez ou faites une petite sieste. Vous apaiserez ainsi votre cœur et vous éviterez les palpitations.