Tout savoir sur la gingivite

Par Falimalala 
 4 minutes
Santé
joli sourire avec des dents blanches

joli sourire avec des dents blanchespixabay

La gingivite touche les gencives et évolue très facilement. Si vous ne la traitez pas, elle pourrait entraîner des complications allant jusqu'au déchaussement de vos dents.

Une gingivite est en général provoquée par la plaque dentaire qui se forme au quotidien et continuellement sur vos dents. Une fois que ce dépôt commence à durcir et se transformer en tarte, une couche de calcaire très dure va alors se former, et les bactéries commenceront à s’y proliférer.

Ces dernières attaqueront alors les tissus qui soutiennent la dent. C’est ce qu’on appelle la parodontie.

Ce que vous devez savoir sur cette maladie

Évolution d’une gingivite

On peut classer la gingivite en 3 stades. La plus simple d’entre elles est celle que l’on vous a décrite ci-dessus. À ce stade, le tissu conjonctif et l’os qui maintiennent vos dents en place ne sont pas encore atteints. Si vous ne les traitez pas, vos dents risquent d’être fortement endommagées.

C’est alors que vos gencives commenceront à former des poches où les plaques et les aliments s’y logeront. Ensuite il se peut qu’elles bougent, voire même à tomber. Ce stade est appelé, la parodontie.

Comment reconnaître une gingivite ?

La gingivite n’a aucune odeur jusqu’à un stade plus avancé. Autrement, on peut la reconnaître très facilement, car vos gencives virent aux rouges, deviennent luisantes et commencent à vous faire mal. Dans certains cas, des saignements peuvent même arriver lorsque vous vous brossez les dents.

Ensuite, vos dents seront plus sensibles à la chaleur et au froid, et ce n’est à ce moment que vous pourrez avoir une mauvaise haleine, et cela de manière constante.

Les autres types de gingivite

  • La GINGIVITE HYPERTROPIQUE suit la prise de certaines antiépileptiques. Elle se manifeste par l’augmentation du volume de la gencive, pouvant aller jusqu’à former des protubérances.
  • La GINGIVITE GRAVIDIQUE concerne les femmes enceintes en raison des fluctuations hormonales. Elle se présente sous forme d’une pseudotumeur bénigne rouge vif qui peut saigner abondamment la base d’une ou plusieurs dents.
  • La GINGIVITE ULCERO-NECROTIQUE se manifeste par une gencive qui saigne de façon importante et des douleurs vives. Elle survient brutalement suite à une autre maladie grave ou stress important.

Les traitements de la gingivite

Si vous avez une simple gingivite, un détartrage suffira pour éliminer la tarte qui recouvre vos gencives. Toutefois, si elle est accompagnée d’une sensibilité dentaire, il se peut que votre dentiste applique du vernis protecteur. En général, l’utilisation d’un dentifrice spécial ou d’un bain de bouche antibactérien facilite la guérison tout en évitant l’apparition des bactéries.

Si vous êtes atteint de parodontie, vous devrez recourir à un nettoyage parodontal, voir à une chirurgie qui consiste à ouvrir vos gencives afin d’atteindre les parties infectées. Ainsi, tous les fibres, les tissus et les os abimés seront retirés.

Dans certains cas critiques et rares, des greffes osseuses seront nécessaires afin de remplacer les zones de l’os abimées.

Comment prévenir la gingivite ?

Une bonne hygiène bucco-dentaire est importante est primordiale. Les dents doivent être brossées correctement après chaque repas, au minimum pendent 3 minutes. Ce brossage doit se faire en partant de la gencive vers la dent. La brosse à dents doit être souple et remplacée tous les 3 mois au plus tard.

Si besoin, compléter le brossage par le passage d’un fil dentaire ou de bossettes interdentaires. Si la gingivite e tendance à devenir chronique, un bain de bouche une fois par jour limitera la prolifération des bactéries. Pour les autres formes de gingivite, la cause doit être traitée.

Mieux vaut prévenir que guérir

Ce vieux dicton nous a poussé à vous proposer une petite sélection pour l’entretien de vos dents.