Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Femme mince

Femme minceFree-Photos/Pixabay

De plus en plus de personnes sont intéressées par le jeûne intermittent en ce moment. Ce dernier est réputé pour faire maigrir. Mais qu’est-ce que c’est ? Comment procéder ? Et pourquoi fait-il maigrir ?

Le produit qui vous sauve tout de suite

Le jeûne intermittent est une façon de manger et non un régime. Le principe de ce plan d’alimentation est simple : alterner les périodes d’alimentation normale avec les périodes de jeûnes. Pendant cette dernière, il ne faut ni manger ni boire (sauf l’eau et les boissons avec 0 calorie).

Comment faire le jeûne intermittent ?

Il existe différentes manières de pratiquer le jeûne intermittent.

Le jeûne quotidien

Comme son nom l’indique, le jeûne quotidien consiste à pratiquer le jeûne intermittent tous les jours.
Le plus populaire des méthodes de jeûne quotidien est le 16/8. Le principe est simple : jeûner pendant 16 heurs d’affilée et ne s’alimenter que pendant 8 heures.

Concrètement, par exemple, s’arrêter de manger à 21 h, ne recommencer à manger qu’à 13 h le lendemain (heure du premier repas). Et répéter cette action tous les jours.

Les régimes 5 : 2 et 4 : 3

Ces régimes consistent à se limiter, quelques jours (non successifs) par semaine, au quart de l’apport calorique quotidien.
Le principe du régime 5 : 2 est donc de choisir 2 jours par semaine pour faire cette restriction. Et les 5 autres jours, manger comme à son habitude.

En guise d’illustration, pour un homme, manger 2400Kcal le lundi, le mardi, le jeudi, le vendredi et le dimanche. Le mercredi et le samedi, il ne faut consommer que 600Kcal.
Le principe du régime 4 : 3 est assez similaire sauf que la restriction se fait 1 jour sur 2.

Pourquoi le jeûne intermittent fait maigrir ?

Voici les raisons qui font que le jeûne intermittent fait maigrir.

Une restriction calorique

Pour rappel, il faut consommer moins de calories qu’en dépenser pour maigrir. Le jeûne intermittent permet de suivre cette règle à la lettre (surtout les régimes 5 : 2 et 4 : 3).
En effet, la dépense calorique pour un homme sédentaire (ou métabolisme de base) est de 2400Kcal.

Ces régimes prévoient une alimentation à 25%de ce métabolisme de base (soit 600Kcal) pendant certains jours de la semaine. Ainsi, pendant ces jours, il y aura certainement plus de calories dépensées qu’ingérées.
Pour le jeûne quotidien, diminuer le temps d’alimentation favorise la diminution de calories consommées. Ces dernières seront ainsi inférieures aux calories brûlées.

Baisse du niveau d’insuline

L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas. Elle est responsable du métabolisme des protéines et des glucides.
Cette hormone active l’utilisation du glucose (sucre) dans l’organisme qui l’utilisera comme énergie ou le stockera pour une utilisation ultérieure.

Plus on mange, plus le niveau d’insuline augmente. Cela engendre alors le stockage de graisses.
A contrario, quand on jeûne, ce niveau diminue fortement. Le corps va alors choisir les graisses comme source d’énergie (ce qui veut dire qu’elles seront brûlées).

Augmentation de la sécrétion de HGH

La HGH (ou Human Growth Hormon) est ce qu’on appelle l’hormone de croissance humaine. En période de jeûne, avec la baisse significative de l’insuline, la HGH peut atteindre son apogée.

Avec cette augmentation, cette hormone de croissance permet d’augmenter la synthèse des protéines. En parallèle, elle aide le corps à puiser de l’énergie dans les réserves de graisses.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (282 notes, une moyenne de : 3,72 sur 5)