Comment distinguer un vrai diamant d’un faux ?

Par Falimalala,  publié le 12 janvier 2018 à 10h00.
 4 minutes

Bricolage

Gros diamantColiN00B/Pixabay

Le diamant est certainement la gemme la plus raffinée et la plus recherchée en bijouterie. C'est aussi l'une des plus copiées sur le marché. Aussi, il est crucial de savoir identifier un vrai diamant pour éviter de se faire arnaquer.

Voici quelques astuces simples qui vous aideront à reconnaître un faux diamant.

Le test de la brillance

Le diamant appartient à la catégorie des gemmes les plus précieuses et les plus chères du marché. Il doit son succès autant par sa pureté que par sa brillance sans égale. C’est le premier critère à vérifier pour vous assurer que vous êtes bel et bien en face d’un diamant naturel.

Lumière et diamant

À la différence des autres pierres précieuses et semi-précieuses, le diamant possède des facettes qui brillent de mille feux lorsqu’elles sont exposées à une source lumineuse. Vous avez juste à éteindre la lumière, puis exposer le diamant à une lampe de poche. Si toutes les facettes rayonnent d’une belle lueur d’arc-en-ciel, il est fort probable que ce soit un vrai diamant.

Dans le cas contraire, vous êtes peut-être en face d’un zircon ou d’un moissanite.

Évaluez la réflectivité et la transparence

Vous avez reçu en héritage un « diamant » non testé ou souhaitez acheter une bague en or agrémentée d’un « diamant » ? Une analyse rapide de la pierre vous aidera à confirmer s’il s’agit d’une vraie ou d’une fausse gemme de diamant.

Cette pierre précieuse a une propriété physique inimitable : il réfléchit toute la lumière qui lui passe à travers. C’est la raison pour laquelle elle brille de mille feux lorsqu’elle est éclairée dans une pièce sombre. Cela explique aussi sa très grande réflectivité dans un milieu lumineux.

Le test est des plus simples

Dessinez un point ou une forme facile à reconnaître sur un papier blanc. Essayez ensuite d’identifier la forme en question en regardant à travers la pierre. Si vous parvenez à voir un point ou la forme dessinée à travers le diamant, il s’agit très probablement d’un faux. Par contre, si vous apercevez une forme floue ou diffuse à travers la gemme, vous êtes peut-être en face d’un vrai diamant.

Malgré son apparence vitreuse, un vrai diamant n’est jamais transparent. Vous ne pouvez ni distinguer une forme quelconque, ni lire quelques bribes de mots sur un journal à travers un diamant.

La dureté, l’ultime critère pour reconnaître un vrai diamant

Un vrai diamant se reconnaît aussi par son incapacité à retenir les buées. Lorsque vous soufflez de l’air chaud sur une vraie pierre, la buée aura du mal à se former sur les facettes et disparaîtra rapidement. Si elle ne s’en va pas, vous avez probablement hérité d’un oxyde de zirconium.

La dureté reste cependant le critère qui permet de distinguer avec certitude un vrai diamant d’un faux. Sur l’échelle de Mohs, le diamant constitue la référence ultime en matière de dureté des pierres précieuses et semi-précieuses. Cette gemme a une dureté de 10 sur cette graduation. En comparaison, la topaze et la calcite ont une dureté respectivement de 8 et de 3.

Comment mesurer la dureté de votre pierre ?

Prenez un morceau de verre que vous n’utilisez plus et rayez-le avec la pierre. Si votre gemme parvient à découper le verre ET ne présente aucune éraflure, vous êtes en possession d’un vrai diamant. Vous pouvez aussi vérifier à l’aide d’une loupe très grossissante si la gemme affiche des microégratignures sur les facettes ou si les angles ne sont pas bien aiguisés. Ces petits détails sont autant de signes annonciateurs d’une imitation.

Vu le coût d’un carat de vrai diamant, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour vérifier l’authenticité de votre pierre en cas de doute.

Tag :
Cette astuce à obtenu 3,71/5 à partir de 339 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles