Bien tailler les courges et potirons

Par Falimalala 
 5 minutes
Jardinage

La famille des courges et des potirons est en général très exubérante. Les tiges sont très coureuses et souvent difficiles à maitriser. Pour éviter qu’elles n’encombrent tout le jardin, il est nécessaire de les tailler.

Taille des tiges coureuses : quelles méthodes pour le potiron ?

À savoir sur le potiron et sa culture

La courge ou le potiron appartiennent à la grande famille des cucurbitacées. Ce légume est originaire d’Amérique du Nord et présente une grande variété de forme, de taille et de couleur. Il renferme de nombreux nutriments essentiels à la santé humaine, à ne citer que les vitamines A, B et C.

Malgré sa faible contenance en eau, le potiron est très riche en potassium. Pour cette raison, c’est un excellent remède naturel contre l’hypertension. Très prisé pour sa chair fibreuse, le potiron constitue un bon élément à intégrer dans son régime alimentaire. Il peut être pratique d’en avoir dans son jardin potager. Toutefois, en culture le potiron a certaines exigences, dont la taille.

Quand et comment planter le potiron ?

Au mois de mai, lorsque le printemps est bien avancé, semez quelques graines dans un trou rempli de compost ou de terreau. Vous pouvez aussi semer en godets à l'abri de mars à avril. Après la levée (2 jours sous châssis et 8 jours en pleine terre), ne conservez que les plus beaux plants.

Pour un semi en pot, disposez 2 graines de potiron par pot dans un mélange à parts égales de terreau et de compost. Installez le pot à exposition lumineuse et à une température minimale de 13-15 °C.

La mise en place s'effectue 3 à 4 semaines après le semis, lorsque la terre est à 15-16°, lorsque que les gelées nocturnes ne sont plus à craindre. Plantez dans une terre bien fumée et ameublie.

Pour un semis en place, semez 2 à 3 graines, dans des poquets remplis de compost. Dans les 2 cas, maintenez la terre humide et ne conservez que le plus beau sujet.

Il vous faudra aussi biner et sarcler régulièrement. La terre doit rester fraîche à humide pendant toute la période de végétation, arrosez donc dès que nécessaire. Un bon paillage avec la tonte de gazon séchée ou du compost grossier permet de conserver le sol frais et sans adventices. Vous pouvez aussi butter les tiges du potiron, pour provoquer un enracinement et une meilleure croissance des fruits.

Comment bien cultiver les potirons ? Tailler au bon moment

Les tiges des potirons peuvent s’allonger jusqu’à dix mètres qui nécessitent une taille. Le mois de juin est la période propice pour effectuer cette opération. C’est à ce moment que les vraies feuilles et les cotylédons commencent à apparaître. En conséquence, la taille doit se faire le plutôt possible si l’on veut pouvoir maîtriser le développement de la plante. De cette manière, il n’y aurait plus qu’une plante par poquet.

La plantule est débarrassée des gênes et des risques de compétition pour les nutriments essentiels à sa croissance. À ce niveau, l’importance du rôle de la taille réside dans le fait qu’elle favorise la croissance des plantules dans les meilleures conditions possible.

Quels sont les méthodes et avantages de la taille du potiron ?

Adopter les bons gestes : des plants bien clairs

La technique pour éclaircir un potiron est simple. Elle fait appel à un arrosage fréquent afin d’ameublir le sol et faciliter la séparation des plantules. Dans cette technique, la coupe se fera au niveau des rameaux déjà fructifiés et présentant deux feuilles. Pour les courges, il faut compter 3 fruits par pied.

Combien de courges, potions, butternut ou autre par pied ?

Il faut saisir la plantule à tailler avec le pouce et l’index puis la tirer délicatement hors du sol. Pour la transplantation, veillez à laisser un espacement de deux mètres, environ, entre chaque pied.

Comment pincer les citrouilles ?

On doit également penser à supprimer les rameux non fructifères, inutiles, qui ne feront qu’accroître l’envahissement par la végétation. Les rameaux latéraux se développent sans fruits. Il faut donc les tailler après la cinquième feuille quand ils en ont environ 8.

La taille des cucurbitacées est très importante, aussi, évitez à tout prix de la zapper. Si tel est le cas, les plantes auront plus de rameaux stériles qu’il va falloir aussi amputer du pied mère. Sélectionner le nombre de fruits désirés, puis tailler les tiges deux feuilles après.

Maîtriser sa croissance envahissante et sa fructification

La raison principale pour laquelle tailler le potiron est primordial est que cette opération permet de contrôler son développement. Donc la première logique est d’ordre végétatif dans la mesure où la taille permet d’éviter une colonisation massive du jardin potager par les tiges de la plante.

La deuxième raison est plutôt d’ordre reproductif. C’est-à-dire que l’éclaircissement est fait dans le but de favoriser la formation de fleurs femelles sur chaque pied. Ces dernières se trouvent sur des branches secondaires. Pour aider leur développement à la tête de ces branches, on doit passer par une coupe, et la fleur femelle pourra croître.

La conservation du potiron

Conservez les potirons à stocker, sans qu'ils se touchent, sur un lit de paille à une température minimale de 10-12 °C dans un lieu sain et sec.

Certains fruits pourront même se conserver 6 à 7 mois, parfois plus. À noter, les potions cueillis sans pédoncule se conservent moins longtemps. Parfait pour votre décoration d'Halloween !