Potager bio : comment se protéger des pucerons et des limaces?

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage
Photo d'illustration. Un potager.

Photo d'illustration. Un potager. jackmac34/Pixbay

Pour la plupart d’entre nous, commencer un potager est une grande fierté. Il est donc normal que l’on considère l’apparition de nuisibles comme une attaque personnelle.

Comme nous ne souhaitons pas bombarder nos plantations de produits chimiques et potentiellement dangereux pour notre propre santé, comment pouvons-nous y remédier ? Heureusement pour nous, de nombreuses plantes comestibles constituent de véritables répulsifs bio. Autant joindre l’utile à l’agréable en transformant le potager en un écosystème complet. Découvrez également quelques solutions naturelles pour se débarrasser des nuisibles.

Se débarrasser des pucerons

La coccinnelle

Ces insectes constituent le plus grand fléau des jardins et des potagers. Leur ennemi naturel est la coccinelle, mais elle n’est parfois pas assez répandue pour endiguer leur flot constant. On peut en commander sur Internet ou en boutique. Les disséminer dans le jardin va aider à se débarrasser des pucerons.

Herbes aromatiques

Planter certaines herbes aromatiques contre les pucerons est efficace. Le basilic, la ciboulette, la coriandre, le thym, la sauge et le romarin font partie des plantes que ces bêtes détestent. Les pucerons sont particulièrement repoussés par l’absinthe. Pensez à alterner vos plants avec certaines de ces plantes.

Astuces simples

Certains légumes et bulbes comestibles pourront aussi fonctionner. C’est le cas de l’ail et de l’oignon, de la carotte et du fenouil.
Parmi les fleurs, vous pourrez protéger votre potager des pucerons en plantant des œillets d’Inde et des soucis. Elles sont d’ailleurs très faciles à faire pousser. Le seul problème est que l’œillet d’Inde est un véritable aimant à limaces et à escargots.

Vous pouvez également concocter une solution maison anti-pucerons, pour protéger votre potager. Écrasez simplement une tête d’ail blanc, que vous ferez macérer dans un litre d’eau pendant une journée. Après avoir filtré ce liquide, pulvérisez-le sur vos plantes.

Les limaces et escargots

Un potager envahi de ces créatures visqueuses peut rendre tout jardinier amateur vert de rage. Même si on les ramasse une par une pour les relâcher ailleurs, il est certain que d’autres feront le chemin vers le potager.

Planter certaines plantes

Heureusement que de nombreuses plantes contre les limaces existent. Les limaces et les escargots ne supportent par exemple pas certaines herbes et plantes, comme la ciboulette, le thym, la menthe, l’ail, les oignons ou le fenouil. Plantez-en un peu partout sur l’exploitation pour prévenir leur arrivée.

En ce qui concerne les fleurs, la bête noire de ces mollusques est le géranium.
Comme ce sont des animaux rampants, les surfaces rugueuses leur sont particulièrement désagréables. Vous pouvez ainsi délimiter votre potager avec de la sciure de bois, du sable ou de la cendre pour les décourager.

Sel et marc de café

Le sel et le marc de café sont également des solutions naturelles contre les limaces et les escargots. Disposez une bonne couche de sel sur le pourtour de votre jardin. Le marc de café sera à déposer au pied de vos plants. En plus d’éloigner les limaces et autres escargots, il constitue aussi un excellent engrais bio, à moindres frais. Pensez à renouveler le marc de café régulièrement pour de meilleurs résultats.

Tout comme les pucerons, les limaces et les escargots peuvent être repoussés en pulvérisant de l’eau aillée sur votre potager. Recommencez l’opération pendant 7 jours pour les éliminer de votre jardin.