Idées reçues et informations insolites sur l’alcool et l’ivresse

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Un homme ivre

Un homme ivrejarmoluk/Pixabay

L’alcool rend joyeux ou méchant, il ôte toute inhibition… Vous connaissez de nombreux stéréotypes sur les boissons alcoolisées. Cependant, certaines personnes ont des idées plutôt insolites sur le sujet. Découvrez ce qu’ils pensent de l’alcool.

L’alcool, une bonne ou une mauvaise chose ?

Un verre de bière ou de vin fait toujours son petit effet après une longue journée. Et après une soirée bien arrosée, certains n’hésitent pas à combattre le mal par le mal en prenant une boisson alcoolisée contre leur gueule de bois. D’autres prônent l’abstinence pour se préserver des effets de la boisson. Alors, faut-il consommer de l’alcool ou l’éviter ? C’est à chacun d’en décider. Toutefois, les spécialistes conseillent une consommation modérée pour éviter les soucis. Quoi qu’il en soit, l’alcool a donné naissance à de nombreuses idées et des informations insolites. Découvrez lesquelles.

Que pense-t-on de l’alcool et de l’ivresse ?

Voici certaines idées insolites liées à l’alcool :

Il est impossible pour certaines personnes d’être ivres

Oui, il existe des personnes qui peuvent boire de grandes quantités d’alcool sans pour autant ressentir les effets de l’ivresse. Cependant, vous devez vous rappeler que ce type de boisson crée une dépendance. Ainsi, à force de boire, vous finirez ivre. Attention !

On ne peut être ivre qu’en buvant de l’alcool

Boire de la bière sans alcool vous protège de l’ivresse ? Faux ! Selon des études, il suffit que votre cerveau pense que vous êtes saoul pour qu’il émette les messages correspondants à votre corps. De ce fait, si vous prenez une boisson avec un faible taux d’alcool, mais que vous voulez être saoul, vous aurez réellement tous les symptômes de l’ivresse.

Ne boire qu’un seul type d’alcool est moins risqué

Beaucoup de personnes ne boivent que de la bière ou du vin. Ce choix se fait selon leurs goûts personnels, mais aussi parce qu’elles pensent que ces boissons sont moins alcoolisées. Ce qui est faux ! Que vous consommiez de la bière, du vin, du whisky ou toute autre boisson alcoolisée, sachez que leur teneur en alcool est la même, soit 10 g. Ainsi, ce n’est pas la nature de la boisson qui rend ivre, mais sa quantité.

L’alcool tient chaud

On a tous ressenti cette montée de chaleur lorsqu’on a avalé un alcool fort. Il ne faut pas la confondre avec la vraie chaleur. En effet, nombreuses sont les personnes qui croient que l’alcool tient chaud. En réalité, elle ne crée qu’une sensation de chaleur éphémère qui se dissipe vite. Évitez donc de porter des tenues légères en buvant un coup en hiver.

L’alcool rend plus sociable

Avec ses effets grisants, l’alcool est considéré comme un désinhibiteur par le cerveau. Ainsi, après un ou deux verres, vous pourrez laisser de côté votre timidité et devenir plus loquace. Attention, se servir de l’alcool pour dépasser ses inhibitions n’est pas toujours conseillé. La boisson peut vous empêcher d’agir comme vous le feriez normalement. De plus, elle altère vos perceptions et vos capacités sans que vous le constatiez forcément. Ainsi, si vous pensiez avoir réussi à mener une bonne discussion sans problème, vous pourrez découvrir le lendemain que vous vous êtes complètement ridiculisé sans le savoir !